Troll : OnePlus se paie la tête de Google et de son Pixel 4

Au centre des moqueries, le raté de Google sur le fameux écran 90 Hz du Pixel 4.

Chez OnePlus, on est un peu taquin aujourd’hui. Au cas où vous ne le sauriez pas, Google est un peu dans l’embarras depuis quelques jours. Le Google Pixel 4, le dernier fleuron de la marque, se vante d’avoir un écran avec un taux de rafraîchissement de 90 Hz. Sauf que certains utilisateurs avisés se sont rendus compte du pot-aux-roses : sous 75% de luminosité, la dalle passe en 60 Hz… 

Il n’en fallait pas moins pour motiver OnePlus à faire un petit pied de nez à la firme de Moutain View.

« Rapide et fluide tout le temps, n’importe où »

Ce matin, le community manager de OnePlus s’en est donné à cœur joie avec un bon gros troll, dont voici la capture d’écran.

Troll OnePlus

Le constructeur chinois rappelle avec subtilité que ses derniers appareils, les OnePlus 7 pro, 7T et 7T Pro ont tous des écrans 90 Hz infaillibles, et ce dans n’importe quelle condition de luminosité. « Rapide et fluide n’importe quand, n’importe où », peut-on lire en fin de publication.

Bizarrement, le tweet moqueur a rapidement disparu du réseau social et ce que vous voyez ici est une capture d’écran enregistrée en express par nos confrères d’Android Authority. Alors pourquoi OnePlus a-t-il fait volte-face ?

Raison n°1 : Les derniers smartphones de OnePlus ne fonctionnent pas en 90 Hz « n’importe quand et n’importe où ». En effet, les journalistes d’Android Authority ont procédé à quelques test sur leur OnePlus 7T. Certes, la dalle reste en 90 Hz en luminosité variable, mais certaines applications ne prennent pas en charge ce taux de rafraîchissement et s’affichent donc en 60 Hz. Pas vraiment « Fast and Smooth anytime, anywhere » hein OnePlus ?

Raison n°2 :  Après avoir compris que ce n’était pas forcément vrai à 100%, le fabricant a probablement regretté d’avoir ouvert les hostilités. Et a surtout eu peur de subir à son tour un raz-de-marée de critiques sur sur propre écran 90 Hz. Ah oui, ce n’était peut-être pas forcément très intelligent de se moquer d’une société qui a littéralement posé les fondations de ta surcouche maison, à savoir OS Oxygen. Oui, c’était probablement mieux de supprimer ce tweet en effet.

Dans tous les cas, c’était plutôt drôle, merci OnePlus !