Tinder, Bumble : d’abord le vaccin, après les rencontres

Tinder, Badoo ou encore Match offrent depuis ce lundi la possibilité pour les utilisateurs d’apposer un badge Vacciné sur leur profil. En échange, ils pourront profiter de bonus sur ces applications de rencontres. Si tu veux pécho, faut se vacciner !

Qui aurait cru qu’être vacciné serait un facteur déterminant pour obtenir un match sur Tinder, Badoo ou Match ? Figurez-vous que c’est désormais le cas en Grande-Bretagne ! En effet, pour lutter contre la propagation de la Covid-19, les autorités britanniques ont eu l’idée saugrenue de signer des partenariats avec les applis de rencontres les plus populaires du moment.

Le but : proposer des fonctionnalités exclusives aux utilisateurs vaccinés. Pour faire simple, il s’agit bel et bien d’une bonne grosse carotte pour motiver les jeunes à se faire vacciner. Ainsi, depuis ce lundi 28 juin 2021, les utilisateurs britanniques peuvent ajouter un filtre sur leur photo de profil pour indiquer qu’ils ont reçu une ou deux des précieuses doses, et si par extension, ils sont donc fréquentables ou non.

Sur Tinder, on offre même des cadeaux aux utilisateurs protégés contre la Covid-19, avec un Super Like gratuit (un like payant qui permet de montrer avec « force » votre intérêt pour quelqu’un). Une occasion à ne pas rater si vous souhaitez célébrer votre première injection avec une partie de jambes à l’air. Attention toutefois, le vaccin ne vous immunise pas contre les râteaux. Sur Bumble et Badoo, les utilisateurs « pfizerisés » peuvent accéder gratuitement à des fonctionnalités normalement réservées aux abonnés.

À lire également : Rencontre sérieuse – de Meetic à Tinder, les meilleurs applis et sites 2021

Le vaccin, l’astuce ultime pour pécho

Comme l’explique le gouvernement britannique, obtenir ces avantages sur ces applis de rencontres populaires devrait motiver les jeunes à aller se faire vacciner. Le sous-secrétaire d’État parlementaire pour le déploiement du vaccin du Covid-19, Nadhim Zahawi, se félicite d’avoir mis en place cette mesure qu’il considère comme un « incroyable atout supplémentaire ».

Notez d’ailleurs que le responsable britannique est également le fondateur de YouGov, entreprise de renommée mondiale spécialisée dans les sondages et les études de marché. En bon professionnel, Nadhim Zahawi a réalisé plusieurs sondages auprès de la population britannique pour savoir si la vaccination rentrait en ligne de compte avant de rencontrer quelqu’un. Figurez-vous que les Anglais sont 31% à préférer faire la connaissance d’une personne protégée contre la Covid-19, tandis que 28% des sondés ont fait part de leur refus absolu de voir quelqu’un qui n’est pas vacciné.

Précisons toutefois que cette mesure n’a en réalité aucun sens, puisque le Département de la Santé a confirmé que les applis de rencontres n’exigeront aucun document officiel pour s’assurer que l’utilisateur est bel et bien vacciné. En d’autres termes, nous allons probablement avoir une explosion des utilisateurs vaccinés sur Tinder et Badoo très prochainement au Royaume-Uni. Pour l’heure, impossible de savoir si cette initiative va être proposée sur d’autres territoires. On espère évidemment que la France sera épargnée…

Source : Elle


Laisser un commentaire