• Rechercher
Accueil ► News ► Applis ► TikTok interdit sur les smartphones et tablettes de l’US Navy

TikTok interdit sur les smartphones et tablettes de l’US Navy

tiktok-expulsé-usnavy

Le réseau social a été banni des appareils de l’US Navy pour des raisons de sécurité nationale. Les autorités américaines considèrent l’application comme une cybermenace.

TikTok, le nouveau réseau social des jeunes et adepte de la censure, va être banni des appareils de l’US Navy, la marine américaine. C’est en tout cas ce qu’annonce ce lundi 23 décembre 2019 le corps militaire dans un communiqué officiel. Pour la Navy, TikTok représente une “cyber-menace” et doit être exclu de tous les smartphones et tablettes liés de près ou de loin à la Navy.

Toute personne qui utilisera l’application TikTok sur un appareil officiel de la Navy et qui refusera de la désinstaller verra son accès à l’intranet de la Navy révoqué, précise le communiqué de la marine US. Dans un témoignage pour l’agence de presse Reuters, le porte-parole du Pentagone (le ministère de la Défense américaine) le lieutenant-colonel Uriah Orland a déclaré que cette décision faisait partie d’un effort pour “s’attaquer aux menaces existantes et émergentes”.

Un porte-parole de la Marine a expliqué dans un autre communiqué que ses membres ont le droit d’utiliser des applications populaires sur des smartphones ou des tablettes fournies par la Navy à condition que ses logiciels spécifiques ne représentent pas une menace pour la sécurité. Le 16 décembre 2019, la Navy a envoyé un “message de sensibilisation à la cybersécurité” aux employés du corps d’armée afin de les aider à “identifier le risque potentiel associé à l’utilisation de l’application TikTok et à leur indiquer les mesures appropriées afin de protéger leurs renseignements personnels”.

Avec un milliard d’utilisateurs à travers le monde, Tiktok a rapidement attiré l’attention des autorités américaines, et plus particulièrement le Sénat. La juridiction suprême a d’ailleurs ouvert une enquête pour découvrir de potentiels actes d’espionnage. Cette méfiance envers le réseau social s’est exacerbée après les censures volontaires de TikTok des publications de manifestants pro-hongkongais, durant les mouvements sociaux et les émeutes qui secouent encore la ville. TikTok n’a toujours pas fait de commentaires sur la décision de la Navy.

Source : TechCrunch


Auteur
Kevin Dachez

À la rédaction, Kevin s'occupe des News. Il est tellement bon le bougre qu'on a essayé de nous le voler plusieurs fois. Bon, à chaque enlèvement on nous le ramène. Il faut dire que, malgré ses qualités, Kevin est adepte des dégradés sous Photoshop qui sentent bon la crise d'épilepsie et la rupture d'anévrisme...

Tous les articles
Auteur Kevin Dachez