TikTok fait le ménage dans les utilisateurs de moins de 13 ans

Appli préférée des jeunes, TikTok a connu bien des soucis en grande partie à cause de son ascension fulgurante : pas assez de modérateurs, promotion de contenus complotistes ou extrémistes. Sans parler des problèmes liés aux mineurs. Devant les critiques, TikTok a décidé de faire le ménage.

TikTok c’est un réseau social qui propose de partager des vidéos humoristiques ou musicales. On y trouve des sketchs, des « caméras cachées », des « prank » ou des « lip dubs » la plupart du temps exécutés par de très jeunes personnes. Le problème c’est que ces jeunes gens sont parfois en dessous de la limite d’âge autorisée sur les réseaux sociaux qui est de 13 ans.

13 ans, c’est déjà très jeune…

13 ans c’est déjà jeune et quand tout ce petit monde se met à interagir ensemble cela donne pas mal de situations compliquées et de surenchères extrêmes : défi débile, jeu dangereux, etc. Mais il n’y a pas que ça. Le monde des réseaux sociaux doit aussi être expliqué aux enfants qui ne comprennent pas forcément les règles basiques lorsqu’il s’agit de s’afficher sur Internet. Et là, même avec des parents responsables et présents cela peut être compliqué, car ils ne maitrisent pas forcément ce genre d’interactions. Bien souvent, les parents sont eux-mêmes étrangers à ce qu’il faut ou ne faut pas faire sur Internet.

À lire aussi : TikTok : comment paramétrer et sécuriser l’appli pour protéger ses enfants

Les applications ne leur facilitent pas la tâche. En 2020, la CNIL a relevé de multiples infractions aux droits des utilisateurs sur TikTok mais ce côté, l’appli a depuis fait amende honorable. Même s’il faut quand même aller dans les réglages pour éviter de trop s’exposer, TikTok a fait en sorte de basculer automatiquement les paramètres de confidentialité des utilisateurs de 13 à 15 ans en mode privé. C’est un pas en avant, mais il ne s’agit que des paramètres par défaut que les enfants peuvent changer à leur guise. Pour aller plus loin, TikTok, propose aussi un guide à l’usage des parents que nous vous conseillons d’aller voir si vos enfants fréquentent la plate-forme.

Les prédateurs sont de sortie

Comme il y a des enfants, il y a aussi des pédophiles. Et les criminels, qui connaissent bien les codes de ce réseau social, arrivent à se faire passer pour ce qu’ils ne sont pas. TikTok est un endroit où de jeunes filles partagent des photos d’elles et cela peut très facilement dégénérer. À partir d’un « nude », le chantage n’est pas loin et pour certaines, l’issue finale c’est la prostitution. Pour éviter la banalisation de ce genre de comportement, l’ACPE (Agir contre la prostitution des enfants) et l’OPEN (Observatoire de la Parentalité & de l’Éducation Numérique) ont lancé une campagne de sensibilisation en partenariat avec TikTok.

Bon, leur quizz manque clairement d’impact, mais les courtes vidéos sont assez bien foutues (cherchez acpeasso dans la barre de recherche de l’application). On y voit des situations dérangeantes, mais apparemment banales, où un interlocuteur demande des photos dénudées contre un « cadeau » ou un « petit ami » qui demande des photos en mettant la pression sur sa partenaire. Glauque au possible avec nos yeux d’adultes, et sans doute déstabilisant pour de jeunes esprits.

TikTok se réveille…

TikTok a aussi décidé d’agir plus directement. Pour éviter que l’application deviennent un symbole du grand n’importe quoi, le réseau a supprimé plus de 11 millions de comptes en début d’année. Ces derniers contrevenaient à la politique du site (nudité, automutilation, harcèlement, violence) et parmi ces 11 millions de comptes, 7 millions étaient soupçonnés d’appartenir à des enfants de moins de 13 ans. On ne sait pas comment a été fait ce ménage, mais la piste « humaine » est à mettre de côté : trop de données à traiter, même pour une armée de modérateurs. Il s’agit donc a priori d’un tri automatique réalisé par des robots. Rappelons enfin qu’une campagne de sensibilisation ne remplacera jamais le dialogue avec votre enfant.

À lire aussi : Sécurité, anonymat… Comment changer son adresse IP ?

Laisser un commentaire