• Rechercher
Accueil ► News ► The Guardian Project lance un nouveau navigateur basé sur TOR

The Guardian Project lance un nouveau navigateur basé sur TOR

Après un premier navigateur Internet pas très adapté, The Guardian Project revient avec Orfox basé sur TOR et Firefox.

Commençons par revenir sur l’initiative Guardian Project que peu de monde connaît. Il s’agit d’un groupe de développeurs qui s’est donné la mission de sécuriser nos échanges privés sur Android. Cela passe par des applications comme la toute dernière Orfox qui est un navigateur Internet basé sur Android et qui utilise TOR.

Quand vous naviguez sur Internet, les échanges entre les serveurs et votre ordinateur ne sont normalement pas tracés, sauf qu’avec ce que l’on sait depuis les révélations d’espionnages de la NSA à travers le monde, ce n’est pas le cas. Du coup, plusieurs initiatives ont eu lieu pour contrer cet espionnage constant de nos vies privées. On parle de navigation sur Internet, mais c’est oublier les smartphones et leur capacité à connaître tous vos faits et gestes. Le navigateur Internet qu’a fait The Guardian Project s’utilise pour cacher/protéger (selon comment vous le voyez) vos échanges.

The Guardian Projet ne réinvente pas la roue et c’est pourquoi ils se sont basés sur le code de Firefox pour créer cette application. Elle fonctionne de manière simple et vous pourrez naviguer de manière anonyme.  Attention toutefois, même si TOR est synonyme d’anonymat et de sécurité, ce n’est pas forcément le cas et le FBI et la NSA ont depuis longtemps infiltré ce réseau décentralisé.

Orfox ne change pas d'interface par rapport à Firefox Mobile

Une chercheuse en sécurité informatique a par exemple mis en évidence qu’il ne faut pas tout faire sur TOR. Elle a créé un faux portemonnaie de bitcoin et s’amusait à s’y connecter depuis le réseau TOR, cela n’a pas loupé des gens ont utilisé ses identifiants pour se connecter dessus. La morale de l’histoire c’est qu’il ne faut pas faire tout et n’importe quoi et privilégier les connexions sécurisées (HTTPS).

Pour Orfox, c’est le même problème, il utilise Firefox très bien, mais TOR est moins sûr donc évitez de vous connecter à des services s’ils ne sont pas en HTTPS. Cependant, l’initiative est intéressante et si vous souhaitez connaitre les autres applications de The Guardian Project, vous pouvez consulter leur compte Play Store.

Orfox n’est pas disponible sur le Play Store et il faudra passer par leur site pour installer l’application.


Auteur
Hadrien Miche
Tous les articles
Auteur Hadrien Miche