News

Test de la Moga Pro Power : pour les gamers sur Android

Aujourd’hui, sur Android-MT, nous allons tester la Moga Pro Power, une manette bluetooth pour les appareils Android et iOS.

Avec l’arrivée des smartphones, les jeux mobiles ont évolué et gagné en complexité, se rapprochant de plus en plus de titres paraissant sur console. Toutefois, malgré cette montée en puissance, le gameplay tout tactile que proposent les smartphones et tablettes fait parfois pâle figure par rapport à l’utilisation d’une manette.

Face à ce constat, certaines entreprises essaient de tirer leur épingle du jeu, en commercialisant soit des consoles sous Android, soit des périphériques dédiés aux plateformes mobiles comme c’est le cas avec Moga, connu pour commercialiser  des manettes pour smartphones.

Design et Packaging : Le minimum syndical

La Moga Pro Power est contenue dans une boîte en carton des plus classiques, vous trouverez sur ses différentes faces des informations ou des visuels de l’accessoire.

À l’intérieur de ladite boîte se trouve la manette, un manuel d’instruction traduit en français), un câble Micro-USB ainsi qu’un dock pour tablette.

En ce qui concerne le design de la Moga Pro Power, celui-ci est inspiré de la manette de la Xbox 360. Ce choix n’est pas anodin et assure une bonne prise en main.  Les deux joysticks ont une assez grande course pour assurer différents nuancés de mouvements, les touches et les gâchettes répondent bien et ne restent pas enfoncées dans la manette lorsque l’on appuie fortement dessus (contrairement aux premières manettes de la Ouya, par exemple).

moga pro power
La manette est munie d'un support téléscopique pour poser le smartphone

Au milieu de l’accessoire se trouve le support télescopique qui peut loger la plupart des smartphones et phablettes du marché (du moment que ces derniers n’excèdent pas une largeur de 9,8 cm). Une fois le bras relevé, on accède au curseur d’alimentation qui permet d’activer l’un des deux modes de fonctionnement de la Moga Pro Power.

Enfin à l’avant, vous retrouverez la connectique de l’appareil qui se compose d’un port Micro-USB pour recharger la batterie de 2 200 mAh de la manette, mais aussi d’un port USB qui permet, quant à lui, d’utiliser la Moga Pro Power comme batterie d’appoint.

moga pro power connectique
Des ports Micro-USB pour le rechargement et USB pour le transfert

Comme vous pouvez le voir, la finition est au rendez-vous et inspire confiance (ce qui est plutôt rassurant étant donné le prix de vente de l’appareil).

À titre de comparaison, l’Ipega 9017, qui est une autre manette vendue beaucoup moins cher, donne l’impression d’être un produit plus fragile et moins fini, la faute à des boutons un peu trop bruyants et à l’utilisation d’un plastique de moins bonne qualité.

ipega vs moga power pro
iPega vs Moga Pro Power

Fonctionnement : la simplicité avant-tout

Comme mentionné plus haut, la Moga Pro Power possède deux modes de fonctionnement intitulés, A et B. Le premier permet de jouer à des applications spécialement optimisées pour l’accessoire. Vous n’aurez donc pas à rentrer dans les options de l’application pour profiter pleinement du titre. À l’heure actuelle, 205 jeux sont compatibles d’emblée avec la Moga Pro Power.

Le second mode, quant à lui, s’utilise pour les applications jouables avec une manette, mais qui ne sont pas optimisées pour la Moga Pro Power.

Enfin pour finir, dans un souci de simplifier au maximum l’utilisation de la manette,  l’accessoiriste a développé une application Android, Moga Pivot. Ce logiciel liste les applications compatibles avec la manette et permet également d’appareiller facilement la manette avec votre terminal Android, quel que soit le mode de fonctionnement utilisé.

moga
Moga est un fabricant spécialisé dans les manettes

Utilisation : une manette complète

Comme vous vous en doutez, l’acquisition d’une manette dépend de vos usages. Ce type de périphérique est plutôt destiné aux personnes faisant régulièrement du rétrogaming avec un terminal Android/iOS ou bien à celles et ceux jouant à des applications de type FPS, course, simulation de sport et qui ne veulent pas mettre plus d’une centaine d’euros pour l’acquisition d’une console Android.

Ainsi, si vous vous contentez de jouer à des titres usant d’un gameplay au tactile limité, tel qu’Angry bird ou flappy bird, l’achat d’une Moga Pro Power est plus que discutable, surtout lorsque l’on prend en compte le prix de vente de l’accessoire (plus de 80 €).

Concernant les émulateurs disponibles sur Android. Il faut savoir qu’aucun n’est compatible de base avec la manette. Toutefois cela n’est pas vraiment un problème dans la mesure où ces applications proposent de paramétrer les commandes.

émulateur
A vous de paramétrer les commandes de l'émulateur pour correspondre aux boutons de la manette

Concernant l’autonomie de l’appareil, celle-ci est de 18h, d’après le constructeur. Comme vous pouvez le constater l’autonomie est très bonne et vous pourrez utiliser la manette lors de longues sessions sans avoir besoin de la recharger. De plus, Moga a eu la bonne idée d’inclure un port USB, vous pourrez donc utiliser la batterie de 2 200 mAh de l’accessoire pour recharger votre smartphone lorsque vous jouez.

Conclusion

Avec sa Pro Power, Moga commercialise un produit complet et bien fini. L’accessoire de la firme dispose de bons arguments en sa faveur tels que l’intégration d’une batterie de 2 200 mAh, l’utilisation d’un plastique de qualité, un choix de design relativement judicieux et la compatibilité avec de nombreuses applications Android.

Cependant à 70 euros, la Moga Pro Power n’offre pas le meilleur rapport qualité/prix qui puisse exister. Si vous recherchez une petite manette sans grande prétention, l’Ipega 9017 saura vous satisfaire, et si vous disposez d’une appareil rooté vous pouvez même utiliser une manette de Xbox 360 (qui aura le mérite de coûter bien moins cher) !

Etiquettes