• Rechercher
Accueil ► News ► Nous avons testé la Freebox Mini 4K (boîtier TV) : Android TV, la 4K, et c’est tout ?

Nous avons testé la Freebox Mini 4K (boîtier TV) : Android TV, la 4K, et c’est tout ?

La nouvelle box Mini 4K de Free propose des dimensions réduites, le support de la 4K et une interface Android TV. Des ajouts certes appréciables, mais cela suffit-t-il à en faire une révolution ? Verdict.

Une nouvelle Freebox, la Mini 4K. Pas vraiment la révolution que l’on attendait (un forfait mobile 20 GO à 10 euros par exemple), mais un appareil qui pique notre curiosité, essentiellement grâce à son interface Android TV. Mais si vous êtes un lecteur régulier d’Android MT, vous savez que nous ne portons pas spécialement ce système dans notre cœur. Le boîtier TV de la Freebox Mini 4K saura-t-il nous convertir ?

Freebox Mini 4K : fiche technique

La première chose qui frappe au déballage de la box, c’est bien sûr sa compacité. Les dimensions réduites de la Mini 4K, comparée dans la photo ci-dessous à la Freebox Revolution, assurent un vrai gain de place dans ou sur votre mobilier. Le design simple et sobre du boîtier lui permettra de se fondre facilement dans le décor. Très appréciable.

La Freebox Mini 4K est vraiment mini comparée à la Freebox Revolution

Au niveau technique, la Mini 4K embarque ce qu’il faut pour assurer ses fonctions, mais sans plus. Petite taille oblige, il faudra également faire l’impasse sur le lecteur Blu-ray. La déception vient de la norme Wi-Fi proposée, du 802.11n, au lieu du 802.11ac qui équipe la Freebox Revolution (par exemple). Dans les faits, cela limite le débit théorique à 450 Mbits/sec, contre 870 Mbits/sec (environ) pour la norme ac.

Pour un tour d’horizon rapide de la Freebox Mini 4K, c’est en vidéo que ça se passe :

[table width=”100%” colwidth=”10|150″ colalign=”left|left”] [attr style=”background-color:#60b7cd”],Fiche technique de la Freebox Mini 4K[attr style=”color:white; background-color:#60b7cd; “]

OS, AndroidTV

Dimensions[attr style=”background-color:#e0f7fd”], 11.5 x 15 x 3.5 cm[attr style=”background-color:#e0f7fd”]

Processeur, Double cœurs  1.5 GHz

Mémoire[attr style=”background-color:#e0f7fd”], 8 Go[attr style=”background-color:#e0f7fd”]

RAM, 2 Go

Carte SD[attr style=”background-color:#e0f7fd”], Oui[attr style=”background-color:#e0f7fd”]

Connectivité, Wi-Fi 802.11n; Bluetooth 4.0 ; 3 ports USB  ; 1 port HDMI; 1 port SD

[/table]

Comme vous pouvez le constater, le boîtier TV de la Freebox Mini 4K n’est pas un foudre de guerre, mais en même temps, ce n’est pas vraiment ce que l’on attend d’une box, du moment qu’elle fait son travail. N’oubliez pas de lui adjoindre une carte SD ou un support USB externe pour augmenter son faible espace de stockage.

Freebox Mini 4K : installation et prise en main

L’installation du boîtier TV Freebox Mini 4K se fait sans accroc. Les branchements sont exactement les mêmes que pour le player TV Free actuel, et vous n’aurez aucun mal à le mettre en route. Lors du premier allumage, Android TV oblige, vous serez invité à renseigner votre compte Google. Nous vous conseillons de le faire à partir de votre smartphone (l’option est proposée), afin de faciliter la synchronisation. Écrire une adresse mail et un mot de passe en naviguant sur le clavier via une télécommande n’est pas très pratique. Cette dernière est reconnue facilement, du moment que vous suivez les instructions affichées à l’écran.

Il faudra ensuite vous connecter au réseau pour lancer d’éventuelles mises à jour des applications Free. Une fois cette étape franchie, la box redémarre et vous vous retrouvez sur l’interface Android TV. Si vous ne rencontrez pas de problème, l’opération prend au total une dizaine de minutes.

Freebox Mini 4K : premiers pas avec Android TV

Vous avez l’habitude de naviguer sur votre smartphone ou tablette Android ? Et bien, c’est presque la même chose sur Android TV. L’interface est composée de plusieurs lignes, en partant des recommandations en haut, pour terminer par les paramètres en bas, les applications Free et Android TV venant s’intercaler.

Les recommandations intègrent des films de Google Play Films mais aussi des vidéos YouTube

Sur la ligne des recommandations, la première que vous verrez, Google nous indique quels contenus sont susceptibles de nous intéresser, en fonction de nos habitudes de visionnage, et nous invite à acheter un film sur Google Play Films, ou bien à regarder une vidéo YouTube.

Une vidéo de la chaîne AndroidMTV ? Excellente recommandation !

Oui, Google sait ce que vous regardez, et oui, vous pouvez contrôler à minima les informations envoyées en fouillant dans les paramètres. Votre interface Android TV étant intrinsèquement liée à votre compte Google, c’est avant tout ce dernier qui devra être le plus sécurisé possible (refus de l’accès à la localisation, refus de l’enregistrement de l’historique des recherches, etc.). Un point important à prendre en considération si vous êtes soucieux de votre vie privée.

le Google Play Store est évidemment de la partie

Qui dit Android dit aussi Google Play Store et ses millions d’applications. Sur Android TV, celles-ci sont catégorisées pour être contrôlables via une manette (le boîtier TV de la Freebox Mini 4K possède une connexion Bluetooth) ou via la télécommande. Vous retrouvez aussi les applications associées à votre compte Google. La Mini 4K gère également le Google cast, qui permet de diffuser votre smartphone/tablette sur la télévision. Toutes les applications ne sont pas compatibles avec cette technologie, référez-vous à la liste officielle régulièrement mise à jour.

De base, Google sait quelles applications vous "castez"

Mais quel est l’intérêt d’avoir des applications Android sur sa TV ? D’une manière générale, il s’agit seulement de profiter d’un plus grand écran, ce qui est assez limité. En revanche, cela permet aussi de transformer votre box Free Mini 4K en véritable media center : installez par exemple Plex et profitez. Même principe pour Netflix, très facile d’accès votre Android TV, alors que Free refuse d’intégrer la plate-forme de streaming à son autre Freebox Player.

Freebox Mini 4K : la télécommande

Il n’y a pas que la box qui embarque quelques nouveautés. La télécommande subit aussi un lifting et intègre désormais un micro pour user de la recherche vocale. Comme avec le fameux “Ok Google”, il est possible de faire des recherches de films ou de vidéos en “parlant” à la télécommande, après avoir appuyé sur le bouton dédié.

La télécommande de la Freebox Mini 4K, avec le bouton "micro" pour la recherche vocale

La reconnaissance vocale marche assez bien, mais elle reste limitée, bien que pratique pour éviter de devoir manœuvrer avec les flèches de la télécommande.

Le micro de la télécommande se situe en haut de celle-ci

Sachez qu’il est également possible de commander le boîtier TV de la Freebox Mini 4K avec son smartphone et l’application Android TV Remote Control.

Dernier point intéressant sur la télécommande : elle fonctionne par ondes radio et non par infrarouge, ce qui veut dire qu’elle fonctionne même si la box est rangée dans un meuble ou plus généralement s’il y a quelque chose devant elle.

 Notre avis sur la Freebox Mini 4K

Faut-il craquer pour la Freebox Mini 4K ? Disons-le franchement : l’expérience Android TV n’apporte rien d’innovant, voire d’intéressant. Si vous voulez vraiment l’OS mobile de Google sur une télévision, un simple Chromecast suffit. L’utilité n’en reste pas moins discutable (sauf si votre connexion est insuffisante pour la TV par Internet).

En poussant le raisonnement à l’extrême, nous vous conseillons de simplement brancher votre PC sur votre TV, même s’il n’y a pas grand-chose à reprocher à cette box Mini 4K, à part une norme Wi-Fi qui date et l’absence de lecteur Blu-ray.

Et si vous possédez déjà une Freebox Revolution ? À moins de posséder une TV 4K et/ou de chercher à gagner de la place, inutile, à notre avis, de faire le changement (d’autant que Free ne fera aucune réduction pour les clients fidèles). Il reste bien la possibilité de se procurer uniquement le boîtier TV pour 1,99 € de plus par mois, via l’option Multi-TV Player mini 4K.

En somme, la nouvelle box de Free trouvera son utilité chez celles et ceux qui ne font pas déjà ce qu’elle propose avec d’autres outils. Pour les autres, c’est la simplicité du tout-en-un qui pourra vous séduire, ou pas.


Auteur
Thomas Povéda
Tous les articles
Auteur Thomas Povéda