Téléphone satellite : prix, opérateurs, on fait le point !

Si le smartphone règne en maître tant qu’il y a des antennes relais à proximité, il cesse d’exister dans les zones inhabitées. Et quand la possibilité de contacter quelqu’un est une question de vie ou de mort, mieux vaut avoir un téléphone satellite avec soi !

En France, il faudra faire de la route pour espérer tomber dans une zone où le réseau ne passe pas et échapper ainsi aux SMS et aux appels de votre patron. Vous devrez ainsi vous rendre dans les 339 zones blanches du pays recensées par l’Arcep, l’agence de régulation des télécoms, pour avoir un peu de tranquillité. Blague à part, il faut néanmoins rappeler qu’établir des communications peut s’apparenter à un véritable parcours du combattant dans certaines régions reculées du monde… Ou pas si reculées que ça d’ailleurs puisqu’en France on compte des endroits complètement oubliés des opérateurs.

Ainsi, lorsque vous êtes en randonnée en montagne, perdu au fin fond de l’Amazonie, au milieu de l’océan Pacifique ou en trek dans le désert du Sahel, avoir un téléphone satellite sera l’élément qui fera la différence entre la vie et la mort. En effet, contrairement à nos smartphones qui s’appuient sur des antennes relais pour transmettre leurs signaux, les téléphones satellites utilisent des réseaux satellitaires. De fait, vous ne serez jamais hors réseau et vous pourrez établir des communications à n’importe quel endroit du globe. À condition d’avoir une vue dégagée sur le ciel. Bref, ça ne marche pas dans un parking souterrain ou dans un immeuble, mais cela fonctionne par ciel couvert (les Normands sont rassurés).

Autrefois réservé à l’armée, tout le monde peut aujourd’hui s’acheter un téléphone par satellite auprès des détaillants en ligne et ils fonctionnent avec des cartes prépayées ou des forfaits mensuels, comme nos smartphones « civils ». Et comme nos appareils, chaque téléphone par satellite a ses caractéristiques techniques propres. Pour choisir le bon modèle, il faudra avant tout vérifier les indices de protection (poussière, eau, immersion, choc, etc.), le poids et les dimensions, l’autonomie et les fonctionnalités. Certains modèles embarquent par exemple un bouton SOS et offre une géolocalisation ultra précise, ainsi qu’une connexion Internet bas débit.

telephone satellite
Crédits : E-Sat

Téléphone satellite : un outil indispensable dans les zones éloignées

Attention toutefois, notez que ces téléphones par satellite représentent un investissement par conséquent. Comptez un minimum de 1000 € si vous souhaitez repartir avec un appareil qui tient la route, comme le Iridium 9555. Il faudra ensuite faire votre choix entre deux types de forfaits :

  • Le prepaid : il s’agit tout simplement de cartes prépayées avec une durée d’appels prédéfinie. Pratique, notamment lorsque vous avez besoin d’un téléphone satellite pour un évènement en particulier, et non de manière quotidienne
  • Le postpaid prend la forme d’un abonnement mensuel traditionnelle. Les différentes offres oscillent entre 3 et 12 mois et comme nos forfaits classiques, vous bénéficiez d’une enveloppe prédéfinie d’unités ou de minutes d’appel

À l’heure actuelle, quatre opérateurs majeurs se distinguent : Iridium, Inmarsat, Thuraya et Globalstar. Lors de votre choix, attardez-vous surtout sur le point le plus important : la zone de couverture. En effet, Immarsat et Thuraya s’appuient sur des satellites géostationnaires (orbitent toujours au-dessus de l’équateur), tandis qu’Iridium et Globalstar s’appuient sur un réseau de satellites placé en orbite basse. Cette dernière option une meilleure couverture globale, puisque les satellites couvriront même les pôles lors de leur rotation. Quoi qu’il en soit, si vous comptez reprendre le flambeau d’Indiana Jones, n’oubliez pas votre téléphone par satellite avant.

Source : E-Sat


Laisser un commentaire