Sugar Daddy : Google va bannir les applications de trafic sexuel

Google a décidé de faire la chasse aux applications dites « Sugar Daddy » qui mettent en contact des personnes qui offrent des cadeaux et de l’argent à d’autres en échange d’une compagnie qui peut aller jusqu’au sexe.

Une des applications les plus populaires de la planète s’appelle Tinder. Elle permet aux célibataires du monde entier de matcher (=se connecter), de rentrer en contact dans n’importe quelle ville du globe et de se rencontrer en personne si les choses vont dans ce sens.

Si le principe se veut au départ comme le summum du romantisme, inutile de cacher qu’elle sert également beaucoup (principalement ?) aux personnes qui ne veulent pas passer la soirée tout seul et qui ne sont pas contre un innocent coup d’un soir. On est quand même loin du scénario de comédie romantique avec les regards qui se croisent dans un métro et les personnages qui passent une semaine à se retrouver.

Pourtant, dans le monde de la facilitation des relations sexuelles, Tinder fait très soft par rapport à d’autres applications qui jouent la carte du Sugar Daddy. Encore plus loin de toute idée d’histoire d’amour, le principe est simple. Une personne réquisitionne la présence et la compagnie d’une autre qui est récompensée avec des cadeaux et de l’argent. Même si toutes les combinaisons sont possibles, un Sugar Daddy est dans l’inconscient collectif un homme plutôt âgé qui aime bien s’entourer d’une jeune femme pour une soirée.

Sauf que la compagnie peut implicitement impliquer une relation sexuelle et que argent+sexe=prostitution=illégale.

Google a dont décidé de faire le ménage sur son Play Store.

Jeux sucrés pour amende salée ?

Sugar daddy
Ce genre d’applications est pourtant légion sur le grand marché de Google.

Ce genre d’applications est pourtant légion sur le grand marché de Google. Il vous suffit tout simplement de taper « Sugar Daddy » dans la barre de recherche et vous tomberez sur des dizaines de déclinaisons de la même idée initiale. De Honey à Millionaire en passant par Gay Sudy ou CougarD, il y en a pour tous les goûts.

Pourtant, ces applications devraient très bientôt disparaître du Play Store, dès le 1er septembre même. C’est en effet ce qui a été annoncé dans la dernière mise à jour de la politique du Play Store. Les applications facilitant les relations sexuelles rémunérées seront purement et simplement interdites sur la plateforme. Cette nouvelle restriction vise directement les apps de Sugar Daddy.

À lire également : Amour, sexe ou adultère : la sélection des meilleures applis de rencontre 2021

Voilà comment la firme américaine décrit les cibles potentielles de ce bannissement dans son nouveau règlement :

Applications faisant la promotion de divertissements à caractère sexuel, de services d’hôtesses ou d’autres services susceptibles d’être interprétés comme une proposition de relations sexuelles en échange de rémunération.

Interrogés par nos confrères de Android Police, les représentants de chez Google ont expliqué le pourquoi de ce changement de politique :

En tant que plateforme, nous sommes toujours ravis de soutenir nos partenaires développeurs, mais nous travaillons également dur pour offrir une expérience sûre aux utilisateurs. Nous avons mis à jour notre politique de contenu inapproprié pour interdire les applications qui facilitent les actes sexuels en échange d’une compensation suite aux commentaires que nous avons reçus d’ONG, de gouvernements et d’autres groupes de défense des utilisateurs concernés par la sécurité des utilisateurs. Cela aligne nos politiques sur les autres politiques de Google et les normes de l’industrie.

Devant ce bel écrin de conscience se cache peut-être également la peur de recevoir une grosse amende. La loi américaine FOSTA (Fight Online Sex Trafficking Act) a en effet été signée en 2018 par Donald Trump afin de lutter contre le trafic sexuel.

Le texte expose les sites et plateformes qui facilitent la prostitution à des sanctions pénales et des fermetures de services.

Alors attention, cela signifie simplement que les applications de Sugar Daddy ne seront plus disponibles sur le Play Store, et non pas introuvables ailleurs. Il vous sera juste un peu plus compliqué de les installer sur vos smartphones puisqu’il faudra utiliser un fichier APK, avec parfois son lot de surprises…


Laisser un commentaire