• Rechercher
Accueil ► News ► Applis ► StopCovid : l’application de pistage médical dépasse le million de téléchargements en 4 jours

StopCovid : l’application de pistage médical dépasse le million de téléchargements en 4 jours

Crédits: Pixabay

Disponible depuis le 2 juin sur l’App Store et le Google Play Store, StopCovid a dépassé le million de téléchargements en seulement 4 jours. Des chiffres encourageants d’après Cédric O, le secrétaire d’État chargé au Numérique.

En 4 jours, l’application StopCovid a été activée 1 million de fois”, se félicite Cédric O, le secrétaire d’État chargé au Numérique. Ces chiffres sont plutôt encourageants et témoignent d’un certain attrait, ou du moins d’une certaine curiosité des Français pour cette application de pistage médicale.

Encore du chemin à faire

Pour mémoire, StopCovid est disponible depuis le 2 juin 2020 sur l’App Store et le Google Play Store. Ce bon démarrage doit effectivement rassurer le gouvernement, mais le nombre d’utilisateurs est encore bien trop faible pour que StopCovid soit véritablement efficace. En effet, même s’il n’y a pas d’objectif, il faudrait qu’au minimum 10% de la population de chaque agglomération soit équipée de StopCovid.

Nous sommes donc pour l’instant loin, bien loin d’atteindre un parc d’utilisateurs suffisant pour que StopCovid aide à freiner l’épidémie. Mais la carrière de l’application ne fait que commencer. Certes, le Covid-19 perd du terrain en France. Le nombre de décès diminue tous les jours avec 13 morts sur les dernières 24 heures (le bilan journalier le plus faible depuis le 14 mars) et le nombre de réanimations est également à la baisse.

Malgré ce recul, de nombreux spécialistes de la santé s’accordent pour dire que le coronavirus pourrait être saisonnier, et pourrait peut-être revenir plus tard dans l’année, lorsque les températures chuteront à nouveau. De fait, la carrière de StopCovid pourrait bien s’étaler sur plusieurs mois. 

À lire également : StopCovid – Cédric O se couvre de ridicule et nous avec

Une application polémique

Pour rappel, StopCovid a suscité de nombreuses inquiétudes de la part de plusieurs associations de défense des droits et libertés sur le net. L’idée d’être suivi par une application gouvernementale et de voir ses données hébergées dans un serveur géré une autorité administrative n’enchante pas vraiment des organismes comme la Quadrature du Net.

Malgré ces levées de boucliers, la Commission Nationale sur l’Informatique et des Libertés a donné son aval pour la publication de StopCovid. Plusieurs réserves ont toutefois été émises. L’institution a par exemple demandé à ce que la protection de la vie privée des utilisateurs soit renforcée, et qu’un droit à l’oubli (effacement intégral des données collectées) soit instauré.

Source : Clubic


Auteur
Kevin Dachez

À la rédaction, Kevin s'occupe des News. Il est tellement bon le bougre qu'on a essayé de nous le voler plusieurs fois. Bon, à chaque enlèvement on nous le ramène. Il faut dire que, malgré ses qualités, Kevin est adepte des dégradés sous Photoshop qui sentent bon la crise d'épilepsie et la rupture d'anévrisme...

Tous les articles
Auteur Kevin Dachez