• Rechercher
Accueil ► News ► Decryptage ► StopCovid : Apple refuse d’utiliser le Bluetooth en permanence sur ses appareils

StopCovid : Apple refuse d’utiliser le Bluetooth en permanence sur ses appareils

Crédits: Pixabay

Apple refuse d’autoriser l’utilisation du Bluetooth sur ses smartphones lorsque l’application StopCovid n’est pas en fonction. De fait, les utilisateurs devraient laisser active l’appli en permanence.

Vous le savez probablement, le gouvernement français développe actuellement une application mobile de pistage médical appelée StopCovid. Cette solution de « tracking » que les Français soutiendront selon Christophe Castaner, permettra de savoir si l’on a été en contact rapproché avec une personne infectée par le Covid-19.

Dans le monde, de nombreux pays ont annoncé vouloir se tourner vers une solution numérique pour pister les contacts de la population. Pour accélérer le développement de ces multiples applications de suivi, Apple et Google ont travaillé ensemble pour développer une API. Cette interface de programmation, qui sera mise à disposition des gouvernements une fois son développement terminé, permet d’utiliser le Bluetooth de nos smartphones pour pister les contacts. Google se charge des smartphones Android, tandis qu’Apple s’occupe des smartphones sous iOS.

Pour faire simple, cela fonctionne de la sorte :

  • Trois personnes A,B et C installent StopCovid sur leurs smartphones
  • Si elles croisent des personnes dans la rue, les applications StopCovid installées sur leur smartphone se détectent mutuellement et enregistrent la rencontre
  • Si A se déclare infecté, il entre en confinement et les autorités accèdent à son historique de rencontres
  • B et C reçoivent une notification pour les informer qu’ils ont été en contact avec A
  • B et C sont pris en charge : test sérologique, confinement, etc.

Seulement, un retournement de situation pourrait retarder l’arrivée de StopCovid. Apple refuse pour l’instant d’autoriser la localisation du Bluetooth en permanence, même lorsque l’appli n’est pas active.

Négociations au point mort

Cela sous-entend donc que les utilisateurs devraient laisser StopCovid ouvert en continu. D’après nos confrères du Parisien, le gouvernement négocie depuis plusieurs jours avec la marque à la pomme, sans succès. De son côté, Google ne voit pas d’objection à une utilisation continue du Bluetooth sur les appareils Android.

Thierry Breton, commissaire européen au Marché intérieur tient à rappeler que le gouvernement demande « à Apple et Google de travailler sur l’interopérabilité entre les systèmes iOS et Android pour les applications de suivi de contacts et rien d’autre ». Il poursuit, rappelant que ce système n’est en aucun cas un moyen déguisé pour pister les Français : « Il ne s’agit pas d’utiliser les technologies pour surveiller nos concitoyens, ça jamais ». 

Bien entendu, un tel projet a provoqué de nombreuses levées de boucliers chez les politiques comme chez les associations de défense des droits et des libertés individuelles. C’est par exemple le cas de la Quadrature du Net, un groupe qui milite pour le respect et la défense des libertés fondamentales dans l’environnement numérique. Ils viennent de publier sur le site un billet dans lequel ils exposent l’ensemble de leurs arguments à l’encontre de StopCovid.

Source : Le Parisien


Auteur
Kevin Dachez

À la rédaction, Kevin s'occupe des News. Il est tellement bon le bougre qu'on a essayé de nous le voler plusieurs fois. Bon, à chaque enlèvement on nous le ramène. Il faut dire que, malgré ses qualités, Kevin est adepte des dégradés sous Photoshop qui sentent bon la crise d'épilepsie et la rupture d'anévrisme...

Tous les articles
Auteur Kevin Dachez