Google et Huawei parés à lancer le futur Nexus cet automne

La rumeur comme quoi le fabricant chinois Huawei plancherait sur le prochain Nexus n’a de cesse d’être alimentée par de nouvelles infos. La dernière en date : Huawei et Google travailleraient non seulement sur un appareil ensemble, mais aussi sur un store d’applications dédié à la Chine. Une façon pour le géant de Mountain View de se réconcilier avec l’Empire du Milieu.

Google n’a jamais abandonné l’idée de s’implanter sur un marché aussi dynamique qu’est la Chine. Quoi de mieux pour cela que de conclure un partenariat avec un fleuron de l’industrie chinoise ? Les rumeurs comme quoi le géant de Mountain View aurait choisi Huawei (et/ou LG) pour élaborer le prochain Nexus s’étaient calmées depuis quelque temps. Des informations publiées récemment par The Information, puis relayées par The Verge, viennent réactiver la piste de l’alliance des deux firmes pour la construction du futur porte-étendard d’Android M. La sortie des appareils Nexus est, d’après les sources mentionnées plus haut, programmée pour l’automne 2015.

Comme pour la cuvée de cette année, la prochaine génération de Nexus devrait comporter deux appareils construits par deux constructeurs différents. Huawei devrait se charger de la déclinaison phablette du Nexus (comme Motorola, à l’origine du Nexus 6). LG devrait renouer avec les Nexus en commercialisant un appareil plus compact, dans la lignée du très bon rapport qualité-prix que proposait le Nexus 5.

Le partenariat entre Google et Huawei ne s’arrêterait pas à l’élaboration du prochain Nexus. En effet, toujours d’après les sources mentionnées ci-dessus, ces deux acteurs plancheraient sur la possibilité que Google propose un store d’applications sur le sol chinois. Une belle opportunité pour le géant de la Silicon Valley de pénétrer un marché porteur qui lui échappe. Rappelons que la plupart des services de la firme de Mountain View (le moteur de recherche éponyme et Gmail en têtes) sont bloqués entre les frontières de l’Empire du Milieu.