Sexualité, politique et religion : Facebook n’en a plus rien à cirer !

Alors que Facebook est le champion de la collecte de données, le réseau social annonce que des champs d’information vont pourtant bientôt disparaître.

Facebook est la plus grande base de données du monde ! Mark Zuckerberg a même réussi il y a quelques années à faire que nous lui donnions les nôtres gratuitement ! Un coup de génie qui a rendu le bonhomme milliardaire, même si l’écran de fumée s’est depuis dissipé et que l’on a découvert petit à petit le côté maléfique de l’entreprise. Alors que la maison mère n’en finit plus de plonger en Bourse et que l’entreprise licencie, des annonces sont faites pour redorer le blason du réseau social.

Facebook : don’t ask, don’t tell !

Facebook a en effet informé certains utilisateurs qui les avaient remplis que quatre champs d’informations vont bientôt disparaître des profils. Cela concerne les opinions politiques et religieuses, les adresses et le très classe « Intéressé par » qui dévoile l’orientation sexuel.

Le changement sera effectif dès le 1er décembre. Interrogé par TechCrunch, le porte-parole de Facebook a expliqué le pourquoi de cette décision :

Dans le cadre de nos efforts pour rendre Facebook plus facile à naviguer et à utiliser, nous supprimons une poignée de champs de profil : Intéressé par, Opinions religieuses, Opinions politiques et Adresse. Nous envoyons des notifications aux personnes qui ont rempli ces champs, en leur informant que ces champs seront supprimés. Ce changement n’affecte pas la capacité de quiconque à partager ces informations sur lui-même ailleurs sur Facebook.

Pas de quoi effacer presque deux décennies de collecte mais c’est un premier pas en avant. Rappelons que Meta avait déjà exclu ces paramètres du ciblage publicitaire un peu plus tôt dans l’année. Bref, vous pouvez toujours parler de votre religion sur Facebook, mais « tout ce que vous direz pourra être retenu contre vous« .

Vous avez encore Facebook ou vous le garder pour ne pas oublier les anniversaires ? Rendez-vous service : achetez un calepin et et supprimez définitivement cette usine à gaz.