News

Sécurité biométrique : la Commission européenne finance le piratage

Face à la montée des systèmes de reconnaissance biométrique pour déverrouiller nos smartphones, tablettes ou ordinateurs, TABULA RASA, qui regroupent des sociétés spécialisées dans le domaine, a organisé un concours financé par la Commission Européenne. Le but : pirater les systèmes pour identifier leurs failles et proposer des solutions.
Déverrouiller son smartphone avec son doigt, son visage, et peut-être bientôt avec son œil, un geste de plus en plus fréquent. Censée rendre le piratage plus difficile, la sécurité biométrique n’est cependant pas exempte de défauts.

À l’issue d’un concours organisé par le consortium TABULA RASA, composé de sociétés spécialisées dans les solutions et la sécurité biométriques, des failles ont pu être mise à jour. Quand votre smartphone demande à voir votre visage pour se déverrouiller, présenter une simple photo peut parfois suffire à tromper le système. Plus surprenant : lors du concours, quelqu’un a pu déverrouiller un appareil à reconnaissance faciale en se maquillant.

L’utilisation de masques, de fausses empreintes digitales (avec des faux doigts en gélatine alimentaire) a également fonctionné.

Comment combler les failles de la sécurité biométrique ?

Le concours avait pour but de proposer des solutions une fois les failles identifiées. En ce qui concerne la reconnaissance faciale, un système de détection du clignement des yeux ou encore de la transpiration permettrait de palier à l’utilisation de photos. En clair : il faut repérer des éléments dynamiques qu’on ne retrouve pas sur un cliché.

Démonstration en vidéo.

[youtube id= »bdLQ-NDy5WA » mode= »normal » align= »center »]

Visiblement, la sécurité biométrique ne doit pas se reposer sur le postulat qu’utiliser un visage et surtout une empreinte digitale, par définition unique, suffit à empêcher le hacking des mobiles, tablettes et ordinateurs.

Peut-être que la solution est d’utiliser une partie du corps difficilement reproductible, comme le fait ce japonais.

[youtube id= »4bG6cjaMZx0″ mode= »normal » align= »center »]