• Rechercher
Accueil ► News ► Android ► Sécurité Android : le Google Play Store abrite des milliers d’applications malveillantes

Sécurité Android : le Google Play Store abrite des milliers d’applications malveillantes

Crédits : Pixabay

D’après la société Upstream, plus de 29 000 applications malveillantes sont encore disponibles en téléchargement sur le Google Play Store. Les hackers et fraudeurs ont profité des mesures de confinement et de la demande accrue des utilisateurs en applications pour inonder le Play Store d’applis vérolées.

Tandis que la faille Strandhogg 2.0 menace toujours un milliard d’appareils Android, les chercheurs en sécurité informatique et mobile de la société UpStream annoncent avoir identifié près de 29 000 applications malveillantes en activité sur le Play Store au premier trimestre 2020. Soit quasiment le double sur la même période en 2019 (14 500 apps malveillantes détectées).

Ce rapport de Upstream avance également que 9 sur 10 des applications malveillantes les plus virulentes et dangereuses sont toujours en ligne sur le market place de Google. Cette découverte indique bel et bien que les hackers n’ont aucun mal à contourner les systèmes de sécurité et de vérification de la firme comme le Google Play Protect.

À lire également : Android 10 – attention, ce fond d’écran fait crasher tous les smartphones Samsung !

Le confinement, une opportunité rêvée pour les pirates

Comme le précise Upstream, les pirates ont profité de la crise sanitaire actuelle et au recours massif aux applications mobiles pour inonder le Play Store d’applications vérolées. Selon Geoffrey Cleaves, responsable de la division antifraude chez Upstream, l’apparition de ces applis infectées corrobore avec la mise en place des mesures de confinement. 

La majorité du monde s’étant confinée, des forces plus sombres ont agi pour tirer profit de la situation. Nous avons constaté une forte augmentation du nombre de mauvais acteurs publiant des applications de loisirs sur la boutique Google Play, qui incitent les utilisateurs à s’abonner à des services payants”, précise Geoffrey Cleaves.

À lire également : Valorant – des pirates propagent un Trojan sur de fausses versions mobiles du jeu

Les loisirs, la catégorie la plus ciblée

Le rapport indique que six des dix applications les plus dangereuses font partie de la catégorie loisirs sur le Play Store, ce qui comprend les apps audio et vidéo, les réseaux sociaux, et bien entendu les jeux. Confinement oblige, les utilisateurs se sont tournés en masse vers ce genre de contenus. Une aubaine pour les hackers et les fraudeurs.

L’application SnapTube reste pour l’heure la plus dangereuse et la plus téléchargée, avec 40 millions de téléchargements au compteur. Elle permet tout simplement de télécharger du contenu vidéo sur son smartphone. Retirée depuis quelque temps du Play Store, l’application reste encore accessible sur des magasins d’applications tiers.

Si les systèmes de sécurité de Google sont faillibles, il faut tout même préciser que ces applications ne sévissent jamais trop longtemps. Télécharger une appli sur le Google Play Store restera toujours plus sécurisé que sur un autre magasin d’application, sur lequel la vérification des applications peut être moins stricte.

À lire également : WhatsApp – faites attention à cette arnaque par SMS !

Source : TechRadar


Auteur
Kevin Dachez

À la rédaction, Kevin s'occupe des News. Il est tellement bon le bougre qu'on a essayé de nous le voler plusieurs fois. Bon, à chaque enlèvement on nous le ramène. Il faut dire que, malgré ses qualités, Kevin est adepte des dégradés sous Photoshop qui sentent bon la crise d'épilepsie et la rupture d'anévrisme...

Tous les articles
Auteur Kevin Dachez