Samsung va-t-il supprimer tous les boutons de ses smartphones ?

Il y a des moins en moins de boutons « physiques » sur nos smartphones depuis le passage au tactile, mais Samsung voit plus loin. La firme coréenne s’active à supprimer ces vestiges du 20e siècle : les boutons ON/OFF et ceux qui contrôlent le volume.

Il s’agit d’une information qui émane du compte Tweeter d’un journaliste coréen travaillant pour le média IT Material. Elle est donc à prendre avec des pincettes, mais elle n’est pas vraiment surprenante. Il semble que Samsung travaille actuellement à supprimer les derniers boutons physiques qui restent sur nos smartphones : le bouton de mise en marche et ceux qui permettent le contrôle du volume +/-. Bizarre ? Pas tant que ça puisque depuis que nos appareils téléphoniques sont devenus tactiles, on en compte de moins en moins. Vous souvenez-vous qu’il fallait appuyer physiquement sur les trois boutons du bas (◁, ⬜ et ◯) avant qu’ils ne deviennent des icônes sur l’écran ?

Les boutons en relation avec le volume peuvent très bien être intégrés à l’écran, mais pour le bouton de mise sous tension, c’est légèrement plus coton. Pas facile de mettre un appareil en marche sans bouton. Pourtant on peut imaginer un système de veille prolongée avec un schéma spécifique à réaliser sur l’écran pour « réveiller la bête ». Mais pourquoi vouloir retirer ces organes vestigiaux de nos appareils téléphoniques ?

À lire également : Sélection Netflix : le meilleur de l’animation japonaise !

Mais pour quoi faire ?

On peut imaginer plusieurs raisons.

La première : la résistance à l’eau. Sans bouton, pas besoin d’imaginer des systèmes permettant d’éviter que du liquide ne rentre dans l’appareil. Certes, il restera toujours le tiroir à carte SIM, mais d’ici là, les eSIM auront le temps de se généraliser (aux USA, l’iPhone 14 Pro ne comprend déjà plus de port nano-SIM). Et le port de charge ? Avec les progrès des batteries, on peut imaginer une charge sans fil très performante dans peu de temps. Les Xiaomi Mi 11 Ultra autorisent déjà une charge sans fil en 67 W avec un 0 à 100 en moins de 35 minutes.

La seconde : la réduction des coûts liés à ces boutons, mais aussi de la place que ces mécanismes prennent dans le corps de l’appareil.

Mais, c’est pour quand ?

Notre twittos semble être particulièrement bien informé. Travaille-t-il chez Samsung ou connaît-il quelqu’un de bien placé qui lui a fait des confidences ? Il explique que ce projet ne serait pas pour la génération du Galaxy S24, mais plutôt du S25 (en 2025 donc) ou d’un modèle spécial développé pour Korea Telecom. Cette dernière thèse n’est pas à exclure puisque depuis de nombreuses années, Samsung propose des modèles « endémiques » au Pays du Matin calme.

Et même si ce sont des bobards pour faire parler de son site, le « sans bouton » et le « sans fil » sont de toute façon de nouvelles étapes à franchir dans l’évolution de nos smartphones.

flip2
Le Samsung Galaxy Flip 2, sorti en 2017 est le parfait exemple de smartphone développé spécialement pour le marché coréen

Laisser un commentaire