News

Samsung TouchWiz : et si Samsung copiait Google et Windows ?

Les choses se précisent pour la prochaine version de l'interface TouchWiz, qui équipe les terminaux Android du constructeur coréen Samsung. Une nouvelle fuite révélée par @evleaks montre un design très proche de Google Now, mais aussi des Windows Phone.
Des cases, des tuiles, des vignettes… Autant de noms pour désigner ces sortes de widgets rectangulaires qui peuvent vite envahir les écrans de nos smartphones Android. Google Now, assistant personnel de la firme de Mountain View, utilise ce système pour nous informer sur la météo, nos prochains rendez-vous, le trafic routier…

Samsung prendrait le même virage avec une nouvelle fuite de ce qui pourrait être la prochaine version de TouchWiz, surcouche du constructeur coréen. Une fois n’est pas coutume, c’est @evleaks qui révèle une capture d’écran. Il y a environ deux semaines, des premières images avaient lancé la rumeur d’une refonte de TouchWiz.

Les premières images supposées de TouchWiz nouvelle version

Les vignettes visibles sur l’image centrale posaient déjà question. Leur design n’est pas sans rappeler celui des tuiles propres aux Windows Phone, tandis que les informations affichées (ici des résultats sportifs et le résumé d’un trajet à vélo notamment) font tout de suite penser aux cartes de Google Now.

Il semble donc que Samsung ait puisé chez les deux firmes pour refondre sa surcouche TouchWiz. Un simple copier/coller ? Pas tout à fait. Si la nouvelle capture d’écran s’avère réelle, on peut supposer que le système du constructeur coréen ira plus loin que Google Now dans l’aspect social. Il est en effet possible d’y voir un partage de chanson (« Catherine shared a song with you »), chose que Google Now ne fait pas actuellement.

Il s’agit pour l’instant de rumeurs, tout comme celle qui voudrait que cette nouvelle version de TouchWiz équipe un futur Galaxy S5. Ce concept, réel ou non, montre tout de même une évolution intéressante des assistants personnels. S’il s’avère fondé, il y a fort à parier que Google répondra à ce futur concurrent de Google Now.