Samsung et la pénurie de semi-conducteurs : la fin des Galaxy Note

À son tour frappé par la pénurie de semi-conducteurs, Samsung n’a pas d’autres choix que de suspendre le lancement du prochain Galaxy Note, jusqu’à ce que la situation s’arrange.

Comme vous le savez peut-être, depuis près de six mois, nous connaissons une pénurie de semi-conducteurs sans précédent. Alors, peut-être que cela n’a pas eu d’impact sur votre vie, et pourtant vous en avez forcément entendu parler : les ruptures de stock de PS5 et de Xbox Series X ? La faute à la pénurie de semi-conducteurs. Les difficultés pour trouver des cartes graphiques GeForce RTX 3070, 3080 et 3090 ? La faute à la pénurie de semi-conducteurs. Des constructeurs automobiles comme Ford, Renault ou Peugeot qui suspendent temporairement leur ligne de production ? La faute à la pénurie de semi-conducteurs.

Vous l’aurez compris, cette pénurie est loin d’être anodine et touche une multitude de secteurs différents. Comment l’expliquer d’ailleurs ? Avec le confinement, la demande en smartphones, en informatique, en console de jeux a explosé. Problème, le principal fournisseur de semi-conducteurs au monde, la société taïwanaise TSMC, ne peut satisfaire tout le monde, bien que ses usines tournent à plein régime.

De fait, le fabricant sert d’abord les plus gros, Apple et Samsung en tête, au détriment des autres sociétés dans le besoin, mises sur liste d’attente. Voilà pourquoi il sera compliqué de trouver des PS5 facilement avec Noël 2021, Sony faisant figure de petit poucet face à des géants comme Apple et Samsung. Seulement, cette pénurie semble s’aggraver, puisque Samsung a pris une décision lourde de sens : la suspension du lancement du prochain Galaxy Note en 2021. 

À lire également : Samsung – le stylet débarque sur Galaxy S21, au revoir les Galaxy Note ?

Le Galaxy Note20 Ultra 5G sera-t-il le dernier des « Note » ?

Samsung lui aussi à court de semi-conducteurs

Dans un entretien avec Bloomberg, le co-PDG de Samsung DJ Koh a évoqué les difficultés éprouvées par le constructeur pour se procurer des semi-conducteurs : « Il y a un important déséquilibre entre l’offre et la demande de puces dans le secteur de nouvelles technologies. Malgré cet environnement difficile, nos cadres rencontrent nos partenaires à l’étranger pour résoudre ce problème. Il est difficile d’affirmer que la pénurie a trouvé une issue », précise DJ Koh.

À situation inédite, mesure inédite. Faute de semi-conducteurs, Samsung préfère donc annuler le lancement du nouveau Galaxy Note en 2021. Il devait d’ailleurs probablement s’agir du dernier Galaxy Note, Samsung voulant enterrer la gamme au profit des Galaxy Z, ses smartphones pliables. Notons aussi que le Galaxy S21 Ultra est compatible avec le S Pen. « La série Note est positionnée comme haut de gamme dans notre offre. Cela pourrait être un fardeau de dévoiler deux modèles phares en un an et il pourrait donc être difficile de sortir le Note au cours de la seconde moitié de 2021. La période de lancement du Note pourrait évoluer, mais nous souhaitons lancer un modèle Note l’an prochain », rassure Samsung.

Si le Galaxy Note20 Ultra 5G vous intéresse, sachez qu’on le trouve en ce moment à 959 € en « Mystic Bronze » et à 926 € en noir chez Rakuten. Dernière chance de faire partie de l’élite…

Source : BFM TV