Samsung crée une batterie à la longévité illimitée

Une nouvelle qui va faire plaisir à tout ceux qui pestent contre l’autonomie de leur smartphone qui baisse mois après mois. Samsung et le MIT ont découvert le moyen de faire durer les batteries indéfiniment.

Le constructeur sud-coréen Samsung et les chercheurs du Massachusetts Institute of Technology (MIT) ont annoncé avoir trouvé le moyen de rendre « immortelles » nos batteries. Malheureusement, toujours pas le moyen de se débarrasser de la recharge quotidienne mais cela avance.

Vous n’êtes pas sans savoir que la batterie utilise des produits chimiques qui ont une durée de vie limitée. L’électrolyte est un liquide où baignent une anode et une cathode et cela produit de l’énergie.  Du coup, au fur et à mesure que vous rechargez votre batterie et que vous l’utilisez, les différents éléments se dégradent et la capacité totale diminue avec le temps. C’est pourquoi votre smartphone tient moins longtemps au bout de 2 ans que lors de ses premiers jours. Samsung et le MIT ont donc découvert comment empêcher ce phénomène.

Schématiquement voici de quoi se compose une batterie et ce que le MIT et Samsung ont réussi à faire en la rendant solide.

Pour palier à ce problème de dégradation, les deux partenaires ont réussi à mettre au point un électrolyte sous forme solide. Le rendre solide permet d’augmenter de 20 à 30 % sa densité énergétique (une batterie plus petite mais plus efficace qu’une grosse), et par la même occasion sa durée de vie.

En devenant solide, les éléments ne se dégradent plus et c’est pourquoi le MIT et Samsung parlent d’une longévité illimitée. Cela permettra ainsi aux smartphones de devenir encore plus fins avec des batteries toujours plus importantes et de ne pas diminuer au fil du temps. De plus, autre bonus, grâce à son état solide, la batterie chaufferait moins et les risques d’explosions seraient inexistants.

Bien évidemment, d’autres constructeurs travaillent sur ce type de technologie (les batteries à état solide) et il faudra encore attendre quelques années avant que le processus soit industrialisé et que ces batteries arrivent dans nos téléphones et autres.