Roposo : le TikTok indien aux 500 000 téléchargements par heure

Alors que 58 apps chinoises ont été bannies en Inde, leurs équivalentes profitent de l’opportunité pour engranger un maximum de nouveaux utilisateurs dont Roposo, un simili TikTok.

Il ne fait pas bon être une entreprise chinoise en ce moment. Après Huawei qui s’est attiré les foudres de l’administration Trump et de la France, c’est désormais Tiktok et 58 autres applications chinoises qui sont bannies du massif territoire indien. Ce bannissement a eu des conséquences pour 200 millions d’utilisateurs en Inde parmi les 500 millions d’internautes qui composent le pays. Si aux États-Unis, on est encore sur des rumeurs de bannissement de TikTok, désormais c’est officiel pour l’Inde.

Invoquant des raisons de sécurité (un argument que l’on entend de plus en plus en ce moment à propos de TikTok partout dans le monde et pour d’autres entreprises chinoises), l’Inde a donc bloqué l’accès à des dizaines d’applications de l’Empire du Milieu. Mais il n’aura pas fallu longtemps pour que leurs équivalents indiens explosent sur le Play Store et l’App Store. Et la star des stars à ce petit jeu est Roposo, le concurrent indien de l’app numéro 1 de la jeunesse : TikTok.

Au début du mois, on a constaté un pic de 22 millions de téléchargements en Inde en 48h pour Roposo soit près de 500 000 téléchargements par heure ! Les analystes estiment qu’à la fin du mois, ce sont près de 100 millions de téléchargements pour Roposo qui auront été effectués, soit le double de son nombre d’utilisateurs avant bannissement.

“Les effets combinés du coronavirus et du bannissement de ces applications représente une opportunité comme nous n’en avons jamais eu, et n’en aurons plus jamais”, indique l’analyse Manjinath Bhat à propos du milieu des startups qui développent des app mobiles. “Nous avons une chance de devenir le quatrième hub technologique mondial, après les États Unis, la Chine et la Russie” signale Naveen Tewari, fondateur de la startup qui possède Roposo interrogée par Bloomberg.

Il est donc certain qu’avec un boulevard ouvert comme jamais, et près d’un demi-milliard d’utilisateurs potentiels, les app indiennes vont acquérir une popularité inédite dans le pays et se supplanter à leurs équivalents chinois et profiter à l’économie du pays au passage.

https://www.android-mt.com/news/message-whatsapp-payant-tf1/74076/