• Rechercher
Accueil ► News ► Retour vers le futur d’Android

Retour vers le futur d’Android

Concepts farfelus, produits innovants et nouveautés sont le lots quotidien des fabricants de smartphones. A quoi va ressembler l’année 2013 ? Tour d’horizon du futur de vos smartphones, tablettes et autres produits high-tech !

Avec le Mobile World Congress de Barcelone et l’IFA de Berlin, le CES de Las Vegas est le rendez-vous des geeks et fans de produits high-tech. L’excitation qui entoure ces événements s’explique en grande partie par les nouveautés et innovations qui y sont présentées. L’année 2013 a donc commencé avec le Consumer Electronic Show à Las Vegas du 7 au 10 janvier. Si les téléviseurs intelligents ont été les grandes stars du salon, Android n’a pas été en reste.

De nombreuses innovations

Au rayon des innovations, il faut séparer le bon grain de l’ivraie. Il y a, d’abord, eu le bon avec, par exemple, le YotaPhone. Un smartphone possédant deux écrans, dont un e-ink permettant d’économiser la batterie et étant plus confortable pour lire. Ce smartphone, élaboré par le constructeur russe Yota, sera dévoilé plus en détail au cours du MWC de Barcelone fin février. En attendant, certaines caractéristiques ont filtré. Il sera ainsi équipé de Jelly Bean 4.2, et d’un processeur SnapDragon double-cœur 1,5 GHz, pèsera 140 grammes, aura un écran e-ink et un LCD de 4,3 pouces, 32 ou 64 Go de stockage et 2 Go de RAM.

Tactus est un écran qui génère des petits boutons physiques lorsque le clavier virtuel apparaît à l'écran.

Il y a aussi eu du moins bon avec un réfrigérateur connecté tournant sous Android signé Samsung. D’après le constructeur, cela permet de gérer des listes de courses directement depuis son smartphone en magasin lorsqu’elles ont été inscrites sur le frigo préalablement. Il vous en coûtera tout de même 3 999 dollars. Dollars oui, car pour le moment ce magnifique appareil est réservé aux États-Unis. Toujours pour le marché américain, le fabricant Dacor sort un four sous Android, non, ce n’est pas une blague. Enfin, le Français Parrot a dévoilé un appareil qui surveille vos plantes. En le synchronisant avec une tablette, vous pourrez voir ses besoins en nutriments et en eau. L’appli s’aide pour cela d’une base de données de plusieurs milliers de plantes.

De nombreuses évolutions

Au-delà de ces OANI (objets Android non identifiés), les visiteurs du CES et du MWC de Barcelone ont pu apercevoir les appareils qui feront évoluer le marché des smartphones en 2013. Premier exemple, le Gorilla Glass 3 de Corning qui équipera la grande majorité des smartphones. Vous ne le savez peut-être pas, mais le Gorilla Glass 2 est une couche de verre ultra résistante qui équipe, aujourd’hui, de nombreux smartphones. La troisième génération est annoncée comme étant 50 % plus solide avec une “résistance naturelle aux impacts”. Pourvu qu’il résiste aux rayures de clés.

Project Shield risque de faire très mal sur le marché des consoles portables et tout ça grâce à Android

Autre évolution notable, celle de la puce tout-en-un de nVIDIA, la Tegra 4. Des vitesses de calculs deux fois plus rapides que la Tegra 3 qui devraient venir améliorer les performances des smartphones et tablettes haut de gamme en 2013. Pour sa démonstration de force, nVIDIA a fait très fort puisque le fabricant a surpris tout son monde en sortant une console portable Android, Project Shield, s’appuyant sur cette fameuse puce. Résultat, des étoiles dans les yeux des geeks et une forte attente autour de son produit. Le principal concurrent de nVIDIA, Qualcomm, a également annoncé une amélioration de sa fameuse puce SnapDragon avec la SnapDragon 800. Ce processeur pourra atteindre une fréquence maximale de 2,3 GHz. Là encore, les smartphones haut de gamme devraient être les premiers bénéficiaires.

Des smartphones plus grands et des tablettes plus petites

Les smartphones justement, n’ont pas été au centre de l’attention cette année. Une tendance se dégage, cependant, ils deviennent tous plus grands, quand les tablettes tendent à rétrécir. Ainsi, le Huawei Ascend Mate possèdera un écran de 6,1 pouces, soit 0,9 de moins que la Nexus 7. Acer et sa B1-A71 de 7 pouces et Archos avec la 80 Platinum de 8 pouces semblent d’ailleurs avoir été séduits par le format de poche. Du côté des smartphones, le chinois ZTE se lance dans le grand format avec le Grand S doté d’un écran de 5 pouces, un processeur SnapDragon S4 Pro, 2 Go de RAM et un capteur photo de 13 Mégapixels.

Un écran flexible pliable ou enroulable... comme dans les films de science fiction !

Autre tendance intéressante, celle des smartphones qui résistent à la poussière et à l’eau. Sony, spécialiste du genre, présente pour la première fois un haut de gamme avec ces caractéristiques. Le milieu professionnel et le grand public ont de quoi être séduit avec ce Xperia Z. De son côté, Alcatel semble avoir quelques trains de retard en ressortant l’argument du smartphone le plus fin du monde pour le One Touch Idol. Un argument qui ne convainc pas forcément les acheteurs plutôt en quête de solidité et de performances que de finesse.

Convergence pour le futur

Enfin, s’il nous est permis de faire une petite prédiction pour l’année 2013, nous parions sur la convergence des appareils et des usages. L’année 2012 a vu arriver le Nexu Q, une sorte de box transformant la télévision en centre multimédia tournant sous Android. Et son relatif échec n’a semble-t-il pas refroidi les autres constructeurs puisque l’idée a été reprise par Asus et son Qube ou encore Archos et sa TV connect. L’idée est de rendre votre téléviseur intelligent avec des fonctionnalités que vous retrouvez d’habitude sur vos smartphones ou tablettes (surf sur Internet, visioconférence, jeux, streaming vidéo, etc.). Toujours sur le principe de télévision intelligente, 2013 devrait voir arriver de nouvelles Télévisions tournant directement sous Android. C’est le cas, par exemple, de la ViewSonic VSD 240, un écran tactile Full HD de 24 pouces, équipé d’un processeur Tegra 3 à 1,7 GHz avec toutes les connectivités nécessaires pour le transformer en media center (Ethernet, USB, carte SD, Wi-Fi, Bluetooth et HDMI).

Le Yotaphone est le symbole de la convergence des utilisations vers un seul et même appareil.

La convergence est aussi dans les consoles de jeux. La Ouya, qui devrait débarquer au printemps, n’est ni plus ni moins qu’une Nexus Q avec des manettes. Et dans la même lignée, le constructeur Snakebyte a créé la surprise en dévoilant un système regroupant, tablette, console et smart TV. Baptisé Unu, cet ensemble n’aura peut-être pas un grand succès chez nous, mais a, au moins, le mérite de montrer ce qu’il est possible de faire. Il paraît évident que la tablette et la télévision vont fonctionner de paire dans le futur positionnant la bonne vieille lucarne au centre d’un foyer multimédia où tous les objets (réfrigérateur et four y compris) interagiront.


Auteur
Michael Couvret

Mon téléphone : Nexus S, bientôt mythique, si si, vous verrez
Ma tablette : Transformer Infinity Pad... What else ?
Mon jeu préféré : Stair Dismount (sadique)
Mon appli préférée : Runtastic, pour une fois que la géoloc sert réellement à quelque chose !
Mon robot préféré : Tibob des Chevaliers Mask... toujours prêt à rendre service !
Mon objet fétiche : Le câble USB de mon Nexus S !
Citation : « Luke, je suis ton père... Naaaaaan » - Star Wars Ep. V

Tous les articles
Auteur Michael Couvret