Decryptage News

Raspberry Pi 4 : une fiche technique impressionnante

Raspberry Pi 4
La 4ème génération du micro-ordinateur est d'ores et déjà disponible. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que les avancées techniques sont époustouflantes !

Chez Android MT, on est dingue de Raspberry Pi. D’ailleurs notre rédacteur en chef en est un grand spécialiste ! Nous étions donc tout excités à l’idée d’accueillir  et de disséquer cette nouvelle mouture du micro-ordinateur. Une chose est certaine, la fiche technique nous a donné des sueurs froides !

Un potentiel qui laisse rêveur

Pour cette 4ème génération, la fondation Raspberry Pi a vu grand. Les améliorations sont majeures, à commencer par la partie processeur. Ce RaspBerry Pi 4 Model B embarque sous le capot un processeur 1,5 GHz quatre cœurs 64-bit ARM Cortez-A72. Les performances seraient multipliées par trois, par rapport à celles de son grand frère. Autre avancée dantesque, le micro-ordinateurs sera capable de décoder de la 4K en 60 images par seconde ! 

La connectivité a été largement boostée, avec l’ajout d’un port Ethernet Gigabit, du Bluetooth 5.0 et d’un Wi-Fi Dual-Band 802.11 ac. En outre, les utilisateurs/inventeurs de génie/pirates pourront compter sur deux ports USB 3.0 ainsi que deux ports USB 2.0. Question mémoire vive, plusieurs options s’offrent à vous : 1, 2 ou 4 Go de RAM. Et enfin, pour les tarifs, les premiers prix démarrent à une trentaine d’euros.

Raspberry Pi 4 (image 1)

Petit résumé de cette solide fiche technique :

  • Processeur 1.5 GHz quad-core 64-bit ARM Cortex-A72
  • 1, 2 ou 4 Go de RAM
  • Ethernet Gigabit
  • Wi-Fi Dual-Band 802.11ac
  • Bluetooth 5.0
  • Deux ports USB 3.0 et deux ports USB 2.0
  • Le support du double-écran
  • GPU VideoCore IV
  • Deux ports micro HDMI
  • Alimentation via un port USB Type-C et non micro-B

La Fondation Raspberry Pi précise qu’elle a également procédé à quelques ajustements sur le logiciel : « Pour prendre en charge Raspberry Pi 4, nous proposons un système d’exploitation radicalement révisé, basé sur la prochaine version de Debian 10 Buster. Cela apporte de nombreuses améliorations techniques en arrière-plan, une interface navigateur largement modernisée et des applications mises à jour, notamment le navigateur Web Chromium 74″, explique la Fondation sur le blog officiel.