Le nombre de ransomwares sur Android monte en flècheAndroid MT
Accueil > Les News Android > De plus en plus de smartphones sont ciblés par les ransomwares

De plus en plus de smartphones sont ciblés par les ransomwares

Par Yann Peyrot

Un récent rapport publié par les experts de Kaspersky démontre que le nombre de smartphones Android contaminés par des ransomwares a quadruplé… et ce en un an.

Spécialiste en solutions de sécurité pour appareils mobiles et ordinateurs, Kaspersky n’en finit pas de signaler les menaces qui planent sur la sphère Android. Dans un rapport publié fin juin, l’éditeur d’antivirus pointe que, sur une période s’étalant de mars 2015 à mars 2016, le nombre d’utilisateurs touchés par des ransomwares a quadruplé. En 2015, ils étaient 35 413 à être contaminés. Kaspersky en a dénombré 136 532, il y a quelque mois. Pour autant, les ransomwares restent assez discrets par rapport aux autres types de malwares qui ciblent Android. Ils représentent 4,63 % parmi l’ensemble des menaces sur Android.

 

Pour rappel, un ransomware est un virus qui empêche l’utilisateur d’accéder à ses informations ou fichiers. La plupart du temps, il se manifeste en bloquant l’écran avec une fenêtre spéciale (généralement bourrée de fautes d’orthographe) et/ou en cryptant les données du propriétaire du smartphone.

Le ransomware mentionne que, pour reprendre le contrôle du smartphone, l’utilisateur doit s’acquitter d’une certaine somme. Bien évidemment, il ne faut pas payer ! Notez que la plupart du temps le ransomware prend la forme d’un courrier officiel de gendarmerie vous accusant d’avoir téléchargé du contenu pornographique illégal.

 

Les pays les plus touchés par cette famille de malwares sont l’Allemagne, le Canada, le Royaume-Uni ou encore les États-Unis.

À la fin du rapport, les experts de Kaspersky tiennent sensiblement les mêmes propos que le concurrent TrendMicro. Le fait que les objets connectés (smartwatch, téléviseurs…) constitueraient une cible de choix pour de nouvelles menaces pour la sécurité des données des utilisateurs.

Pour se protéger des éventuelles malwares et ransomwares, Kaspersky distille quelques conseils simples : éviter de télécharger des applications hors des limites du Play Store (qui n’est rappelons-le pas à l’abri des menaces), installer (évidemment) un antivirus, surveiller les autorisations demandées par les applications au moment du téléchargement…

Pour éviter les vils malwares, voici les commandements de la sécurité sur Android à appliquer.

Articles les plus populaires :

comments powered by Disqus

Auteur : Yann Peyrot