Rachat de Twitter : Elon Musk est une diva, mais ce n’est pas un idiot !

Sur Internet c’est l’effervescence : Elon Musk serait un idiot qui n’a pas vraiment réfléchi avant de faire une offre de 44 milliards pour l’acquisition de Twitter. C’est bien connu, les milliardaires ont pour habitude de faire n’importe quoi avec leur pognon…

Vous avez sans doute entendu parler de l’histoire du rachat de Twitter par Elon Musk, mais on va vous récapituler les événements rapidement…

1/ En avril 2022, Elon Musk achète 9 % des parts de Twitter pour devenir le premier actionnaire.

2/ Invité à siéger au conseil d’administration, le Sudaf’ refuse et 15 jours plus tard, il décide de faire une offre de 44 milliards de dollars pour le réseau social dans sa globalité. Offre acceptée par le board. Il faut dire qu’à ce prix, il aurait été idiot de dire non.

3/ Les fragiles de Tweeter sont en PLS car à leurs yeux leur oiseau bleu où on censure au moindre signalement va devenir un repaire de fachos. En effet, Musk veut abolir la censure. Subséquemment, les mangeurs de quinoa disent leur envie de partir. Notez que ce sont les mêmes qui devaient fuir les USA si Trump était élu en 2017 (finalement ils sont restés devant Netflix à siffler leur liqueur de papaye bio).

4/ En mai, Elon Musk suspend son offre. Il ne croit pas trop aux chiffres avancés par Twitter selon lesquels il n’y aurait que 5 % de bots sur le réseau. Pour les spécialistes, Musk a sous-estimé les lois en vigueur dans certains pays concernant la liberté d’expression. On voit quand même que GETTR s’en sort très bien par exemple…

5/ Les fans de trottinettes électriques aux cheveux bleus jubilent ! Ils pourront continuer de signaler les tweets « d’extrême-drouate » derrière leur iPhone à 1000 balles et croire qu’ils font la révolution. No passaran ! Ils se moquent même du patron de Tesla : « C’est un mauvais homme d’affaires, il aurait quand même pu se renseigner avant de faire une offre à plusieurs milliards ».

6/ Comme l’offre a été enregistrée auprès des autorités compétentes, Elon Musk risque de devoir payer une amende de 1 milliard. « Bien fait ! Et puis il en a plein des milliards ». Seulement voilà, on ne devient pas milliardaire en dilapidant ses sous comme un mec au RSA dans un Starbucks.

7/ Car Elon Musk espère bien qu’au tribunal, Twitter soit obligé de donner les vrais chiffres concernant les faux comptes. S’il a raison, Tweeter devra payer un dédommagement pour lui avoir fourni des documents fantaisistes. S’il a tort, il aura toujours la possibilité d’acheter le réseau social avec une petite rallonge pour avoir traîné les pieds…

Vraiment, nous ne sommes pas fans de Elon Musk à la rédaction. Mais nous n’aimons pas la censure. Étrange pour des journalistes…


Laisser un commentaire