Pornhub : Visa, MasterCard et PayPal lâchent le géant

Devant le tollé provoqué par l’article The Children of Pornhub dans The New York Times, MasterCard, Visa et PayPal ont décidé de lâcher le géant du porno en ligne. Il n’est désormais plus possible de payer son abonnement Premium avec une carte bancaire ou la banque en ligne…

Coup de tonnerre dans l’industrie du porno en ligne puisqu’il ne sera plus possible de payer un abonnement Premium à Pornhub en sortant une carte bancaire ou en utilisant un compte PayPal. Pourquoi ? Ces grands organismes bancaires ne souhaitent pas être associés à un site qui laisse passer des vidéos de viols ou pédopornographiques. Il faut dire que l’article de Nick Kristof a fait grand bruit. Ce journaliste du The New York Times est parti à la recherche de victimes de pédopornographie pour son papier The Children of Pornhub et le constat était bien triste (nous avions été les premiers à vous en parler dans cet article). Le site n°1 de pornographie en ligne souffre d’un manque de modérateurs et laisse passer des vidéos mettant en scène des enfants notamment. Pas très bon pour l’image.

Tout est parti d’un seul article dans The New York Times

Pornhub réagit, mais trop tard…

Alors certes, Pornhub a récemment supprimé 8 millions de vidéos sur les 13 qu’il avait dans sa base de données : celles qui correspondaient aux fichiers postés par les utilisateurs non enregistrés. Certes, le site a promis du renfort sur la modération et a aussi interdit le téléchargement pour éviter le reupload de vidéos déjà supprimées, mais cela ne suffit apparemment pas. Pour ses clients, Pornhub se voit donc obligé de se tourner vers les cryptomonnaies : Bitcoin, Ethereum, Litecoin, Monero, Zcash, etc. Bien sûr, en tapant au porte-monnaie, MasterCard, Visa et PayPal visent juste, mais on ne se fait pas de souci pour Pornhub puisque le site génère des millions en revenu publicitaire par jour. Et qu’en est-il des autres sites ? Ceux qui ont moins pignon sur rue ? Ceux qui ne font pas les gros titres, mais qui continuent d’accepter n’importe quelle vidéo sur leur plate-forme ? Espérons que la décision de MasterCard, Visa et PayPal n’est pas qu’un coup de com’ et que d’autres boycotts suivront.

Source : Le Monde


Laisser un commentaire