• Rechercher
Accueil ► News ► Porn Droid : ce ransomware qui verrouille votre appareil en changeant le code PIN

Porn Droid : ce ransomware qui verrouille votre appareil en changeant le code PIN

La société ESET a récemment publié un rapport alarmant sur la prolifération des ransomwares sur les appareils mobiles, aux États-Unis pour la plupart. Ces derniers se font passer pour des applis pornos réclamant des permissions quelque peu douteuses. Une fois ces dernières accordées, votre appareil est tout simplement verrouillé.

Nous vous parlions en début de semaine d’une application porno qui prenait ses utilisateurs en photo, puis leur demandait une rançon. Ce ransomware virulent se cachait derrière un fichier .apk que le détenteur du smartphone visé installait, sans le savoir, depuis un site pas très catholique.

Les chercheurs de la société ESET (qui édite des antivirus) viennent de pointer dans un billet de blog le fait que les ransomwares évoluent et se révèlent de plus en plus difficiles à contrer. Le dernier en date, Porn Droid, se présente comme souvent sous la forme d’un lecteur de contenus pour adultes. Ce dernier se télécharge au format .apk depuis un market alternatif, comme la plupart des applications du genre. Ce Porn Droid cache en vérité un ransomware qui va, en vous demandant les privilèges administrateur discrètement, bloquer votre appareil. Un message du FBI (classique) s’affichera et vous réclamera la modique somme de 500 $ à payer rapidement. Ce message stipule d’ailleurs (classique aussi) que vous avez hébergé du contenu pornographique interdit. Une fois la menace passée, ce ransomware va bloquer votre appareil préféré par l’intermédiaire d’un Code Pin que vous ne connaissez évidemment pas. Pire encore, si vous avez l’habitude d’utiliser cette sécurité pour protéger votre smartphone, le ransomware est capable d’en modifier le code.

ESET propose une solution si Porn Droid fait des siennes avec votre cher appareil Android. Pour ce faire, il faut employer l’invite de commande et la passerelle de débogage Android pour modifier le fichier chargé de traiter le code PIN de votre appareil. De plus, votre terminal doit être rooté, ce qui rajoute une condition supplémentaire. Notez que ce ransomware est tellement virulent qu’il est capable de fermer les antivirus installés sur votre mobile qui tournent en tâche de fond.

En définitive, la meilleure solution reste la prévention. Méfiez-vous des portails proposant des applications à télécharger .apk et appliquez les 10 commandements de la sécurité pour garder son appareil à l’abri de toutes menaces.

Si le porno mobile vous intéresse, consultez notre article qui lui est consacré.


Auteur
Yann Peyrot

Mon téléphone : Samsung Galaxy Nexus
Ma tablette Android : La Samsung Galaxy Tab 7.7 parce qu'elle est petite
Mon jeu préféré : Temple Run
Mon appli préférée : 9gag ça fait passer le temps
Mon robot préféré : Bishop dans Alien 2 (j'avoue il y a mieux)
Mon objet fétiche : Ma clef USB, toujours sur moi.
Citation : « Smokey on est pas au Vietnam, on est au Bowling, on joue selon les règles » Walter, the Big Lebowsky.

Tous les articles
Auteur Yann Peyrot