PlayStation VR 2 : 4K et suivi du mouvement des yeux

Le nouveau PSVR à venir sur PS5 pourrait embarquer une dalle 4K et une technologie de suivi des mouvements de yeux. Une fonctionnalité qui permettrait de réduire les effets du Motion Sickness.

Comme vous le savez peut-être, Sony a confirmé en février 2021 travailler sur un nouveau casque de réalité virtuelle, que l’on appellera pour l’instant PS VR 2. D’après les premières informations distillées par le constructeur, le PS VR 2 sera « amélioré sur tous les points, de la résolution au champ de vision en passant par le suivi de position et les commandes ». 

En outre, les utilisateurs seront ravis d’apprendre qu’il n’y aura qu’un seul câble USB Type-C pour connecter l’appareil à la PS5, au revoir donc l’armée de câbles du précédent modèle qui entravaient les mouvements du joueur. Bien entendu, le casque VR de Sony s’accompagnera d’une nouvelle manette, qui profitera des mêmes fonctionnalités clés de la DualSense, la manette de la PS5. On retrouve donc le retour haptique (des vibrations 3D de nouvelle génération) et peut-être les gâchettes adaptatives (applique une pression sur les gâchettes selon ce qui se passe à l’écran). Ce sont les seules informations partagées par Sony pour le moment. Or et selon nos confrères du site UpLoad VR, le nouveau casque embarquerait une dalle 4K avec une définition de 4000 x 2040 pixels. Soit 2000 x 2040 pixels pour chaque œil. À titre comparatif, le premier PlayStation VR affichait une définition de 960 x 1080 pixels par œil.

À lire également : Approvisionnement PS5 et Xbox Series : soyez les premiers informés !

Le PSVR 2 pourrait proposer de l’eye tracking

En outre, l’appareil proposerait une fonctionnalité de suivi du mouvement des yeux, également appelé eye tracking. Cette technologie permet notamment de simuler la vision humaine, dans le sens où ce que vous regardez sera net, tandis que les éléments dans votre vision périphérique seront floutés. L’eye tracking a deux avantages : il permet à la console d’optimiser l’utilisation de mémoire vidéo en affichant uniquement en haute résolution ce que vous regardez. Ensuite, il réduit considérablement les effets du Motion Sickness (la cinétose), une sorte de mal de transport qui peut provoquer des malaises ou des envies de vomir.

Le principe est assez simple : alors que votre cerveau pense que vous êtes en mouvement (vous évoluez dans le jeu), vos autres sens et principalement vos jambes renvoient une information contraire, puisque vous êtes tranquillement dans votre canapé. Résultat, chez certaines personnes, ce phénomène provoque des nausées. Voilà pourquoi il est recommandé de faire de courtes sessions de VR. Avec l’Eye Tracking, la vision sera plus naturelle et donc le Motion Sickness moins important. Reste que ces informations sont à prendre avec des pincettes, faute d’avoir une confirmation officielle de la part de Sony.

psvr
Crédits : Sony

Laisser un commentaire