Decryptage News

Piratage, maître chanteur et site porno : une belle arnaque !

arnaque mail
«J’ai piraté ton ordinateur et je sais sur quels sites tordus tu te connectes. Si tu ne veux pas que tous tes contacts soient mis au courant, il faut me payer». Vous avez sans doute reçu un e-mail de ce type dans votre boîte aux lettres et si vous êtes malins, vous n’avez pas payé. Mais l’arnaque se répand comme une traînée de poudre...

L’arnaque est assez ancienne, mais elle prend des ampleurs inquiétantes. Vous recevez un e-mail sans destinataire ou provenant de votre propre adresse : on vous contacte pour vous faire chanter ! Mais qu’est-ce que vous avez fait ? Selon le corbeau, vous avez été sur des sites pornos particulièrement cochons. Il le sait, car il a piraté votre ordinateur avec la liste de vos contacts. Le bougre a même pris contrôle de votre webcam et enregistré des captures d’écran de vous pendant que vous vous adonniez à vos plaisirs solitaires. Si vous ne payez pas la somme de 300, 500 ou 700 € en 24 ou 48 heures, c’est sûr, il va envoyer des photos de vous le pantalon baissé et la souris dans la mauvaise main à tous vos amis et collègues.

Pas cool.

Mais notre pirate a parfois d’autres arguments de «vente». Il ne veut pas en arriver là, mais il est obligé, car il besoin d’argent, la vie n’a pas été tendre avec lui ou alors c’est l’unique moyen qu’il a de payer une opération pour sa mère/sa fille/son chat (t’as essayé l’intérim vieux ?). Mais comment payer ? Le Bitcoin bien sûr ! Il est tellement gentil qui vous donne des tuyaux : «si tu ne sais pas ce que c’est, regarde sur Google !». Une fois payé, il le jure, il ne vous embêtera plus avec ces histoires, vous avez sa parole (croix bois croix de fer, si il ment, il ira aux sports d’hiver). Il faut dire qu’il a d’autres victimes sous le coude…

Vous l’aurez compris, il s’agit de la grosse arnaque du moment. Elle fait même paniquer des gens qui sont normalement intelligents ! Mais pourquoi en entend-on parler que maintenant ? Les pirates sont malins, ils adaptent leurs scams (arnaques) de mieux en mieux. Ils ont bien compris que les Français ne sont pas très à l’aise avec l’anglais : les e-mails sont maintenant traduits ! Avec le Bitcoin, on trouve aussi un bon moyen de se faire payer sans passer par une banque. Même si le Bitcoin n’est pas anonyme du tout (oui oui, il faudrait l’expliquer aux «journalistes» payés avec les deniers de nos impôts…), on imagine mal une victime aller se plaindre après coup. Mais de cette manière, les pirates peuvent brouiller les pistes et éviter qu’on arrive trop facilement à eux.

Il s’agit de «sextorsion», un mot valise pour «sexe» et «extorsion». Vous croyez encore que quelqu’un peut réaliser ce tour de force aussi facilement ? Pourquoi n’a-t-il pas joint une photo ? Ou nommé un site que vous visitez au lieu de rester vague ?

Ne payez pas ! Jamais !

Les internautes confrontés à ce type de menace ne doivent bien sûr rien payer du tout. Ne répondez pas, même pour insulter le brigand : il ne lira pas, le mail n’arrivera sans doute pas ou cela le confirmera dans l’idée qu’une personne est bien derrière votre adresse. Signalez le message sur la plate-forme Pharos du ministère de l’Intérieur. Vous pouvez aussi en parler autour de vous et stopper l’hémorragie.

arnaque porno