News

Les 4 commandements des dangers du WiFi

Que vous soyez à l’étranger pour une grande manifestation sportive, en déplacement professionnel, en vacances ou tout simplement à deux pas de chez vous connecté à un point d’accès WiFi non sécurisé (McDo, aéroport, bar, etc.), vous êtes potentiellement une cible pour les pirates.

Ces derniers utilisent des techniques telles que le sidejacking, le WiFi sniffing, l’attaque man-in-the-middle mais aussi de faux hotspots. La solution consiste bien sûr à passer par un VPN comme iPredator (nous vous proposerons un tuto détaillé prochainement), mais il existe des précautions à prendre…
1/ Ne prêtez pas votre appareil, même pour montrer des photos. Avec un appareil USB frauduleux connecté en OTG, un pirate pourra s’octroyer un accès root via un malware en quelques dizaines de secondes. Vous n’aimeriez pas qu’un pirate ai accès en permanence à ce que vous faites.
2/ Gardez votre système Android et vos applis à jour ! Si votre version d’Android est trop vieille et que votre fabricant ne donne plus de signes de vie ou vous mentent, passez à LineageOS.
3/ À moins d’être absolument sûr de la source, téléchargez uniquement des applications officielles sur le Google Play Store (ou sur F-Droid).
4/ Ne répondez pas à des sollicitations de sites via messagerie ou e-mail. Même un site connu en apparence (banque, CAF, etc.) peut être faux et tenter de vous tendre un piège pour récupérer vos identifiants. C’est le phishing ou «hameçonnage».