Orange déploiera son réseau 5G sans Huawei

Les grands opérateurs français se préparent à déployer la 5G sur l’ensemble du territoire. Orange annonce avoir décidé de ne pas collaborer avec Huawei pour mettre en place son réseau. Cela en raison de supposés problèmes de sécurité.

La construction du réseau mobile de cinquième génération entre dans une phase déterminante. Les principaux opérateurs français sont en effet passés à un niveau supérieur dans leur phase de test. Dans un entretien accordé à Bloomberg, Orange donne un détail important quant à la préparation de son réseau 5G. Selon les informations de l’agence de presse new-yorkaise, le géant français des télécommunications ne travaillera pas avec Huawei. La raison de cette décision est évidemment la sulfureuse réputation de l’équipementier chinois.

Il faut savoir que Huawei n’est plus en odeur de sainteté en Occident. Certains gouvernements et plusieurs grandes entreprises ne dissimulent pas leur méfiance envers la compagnie de Shenzhen. Cette dernière est accusée d’entretenir une certaine proximité avec le gouvernement central de Pékin. On redoute ainsi que les systèmes de la compagnie ne servent de support de collecte de données pour les services de renseignement chinois. Une éventualité qui pose alors d’importants problèmes de sécurité.

Malgré ces suspicions d’espionnage, Huawei reste un pionnier en matière de matériel 5G. Pour précision, cette décision d’Orange ne signifie pas que les deux compagnies vont cesser de collaborer. L’opérateur français pourra toujours solliciter l’équipementier chinois pour d’autres marchés. Rappelons qu’Orange – comme d’autres opérateurs français, à savoir Bouygues Telecom ou Altice – continue d’utiliser les nœuds de réseau de l’équipementier chinois.

Pour le déploiement de sa 5G, le géant français des télécommunications va désormais s’appuyer sur Ericsson. Les essais avec l’équipementier suédois se poursuivent donc.

À quand la disponibilité du réseau mobile de cinquième génération en France ? Selon les informations partagées par le PDG d’Orange, la pré-commercialisation devrait s’effectuer dès 2019. Il faudra ensuite attendre 2020 pour un véritable lancement.