News

Oracle accuse Google d’espionnage

Google espionne
La société Oracle, éditeur du langage Java, accuse le géant de Mountain View d’espionner les utilisateurs et a même demandé à la commission australienne de la concurrence et de la consommation une enquête approfondie...

Sale temps pour Google. Alors que nous vous expliquions que certaines applications pouvaient s’octroyer le droit de scruter votre trafic sans permission spécifique, c’est maintenant la société Oracle qui accuse le géant de Mountain View d’espionner les utilisateurs. L’éditeur du langage Java a demandé à la commission australienne de la concurrence et de la consommation à regarder de plus près ce que faisait Google avec les informations personnelles des possesseurs de mobiles Android. Selon la société américaine, Google est capable d’enregistrer la position de chaque smartphone (même si les services de localisation sont désactivés) et diverses autres données comme l’historique de recherches et les sites Web visités. Pire, lorsque l’appareil n’est pas à portée de WiFi, c’est le forfait data qui est ponctionné ! Google jure que ces données sont recueillies pour améliorer les services et sont collectées sans pouvoir être rattachées à une personne en particulier. Ce n’est pas dans le genre d’Oracle d’accuser sans preuve. Nous vous en dirons plus prochainement…