• Rechercher
Android MT ► News ► Decryptage ► OnePlus : une gestion de la RAM plus douce

OnePlus : une gestion de la RAM plus douce

Oneplus-logo

Gérer la RAM, c’est bien. On économise de la batterie, on met de la puissance là où il faut quand besoin est. Mais encore faut-il le faire intelligemment, et à ce jeu-là OnePlus était plutôt mauvais.

Notre système d’exploitation chéri Android se bonifie avec les années, avec toujours plus de fonctionnalités et d’améliorations en tout genre. Parmi les dernières en date, la gestion de la RAM et des applications actives. Une mécanique appréciée des constructeurs qui permet à leurs smartphones d’allouer automatiquement telles ou telles quantités de mémoire vive selon les besoins.

Seulement, certains fabricants calibrent mal cette fonctionnalité, jusqu’à provoquer plusieurs problèmes sur leurs appareils. À l’instar de OnePlus, dont la gestion de la RAM était tellement agressive, qu’elle tuait littéralement la moindre application en fond de tâche pour sauver de la batterie. De fait, l’utilisateur ne recevait plus aucune notification des applis concernées.

Des modifications à venir

Sur un forum dédié aux développeurs, l’entreprise a fait son mea-culpa et a promis plusieurs ajustements, avec notamment l’arrivée prochaine d’un patch pour les appareils OnePlus sous OxygenOS. Voici les différentes corrections promises par OnePlus :

  • Un programme de chasseurs de bugs et vulnérabilités va être instauré
  • Les sources Kernel seront disponibles en temps et en heure pour chaque build des Open Beta OxygenOS
  • Les ROM Customs pourront être téléchargés sur les forums OnePlus pour tous les appareils dont le support logiciel arrive à sa fin
  • Les développeurs pourront poser leurs mains sur les nouveaux appareils plus rapidement
  • Les rencontres entre développeurs de la communauté OnePlus seront plus régulières

D’après ces quelques changements à venir, OnePlus souhaite s’ouvrir davantage à sa communauté. Une initiative à saluer. À voir maintenant si ces modifications deviendront bel et bien une réalité.

Written by Kevin Dachez