Le OnePlus 7 étanche ? Oui, mais pas officiellement

Le constructeur contourne la sacro-sainte certification IP pour son prochain flagship.

Le OnePlus 7 sera disponible dès le 14 mai prochain. Son constructeur, OnePlus, multiplie les clips promotionnels, histoire de maintenir la hype autour de son nouveau smartphone premium.

Après un focus sur le désormais incontournable triple capteur photo, l’entreprise communique sur l’étanchéité de leur flagship. Au cas où vous le sauriez pas, les fameuses certifications officielles contre la poussière, les chocs,  ou l’eau (connues sous le nom d’IP67, IP68, etc.) coûtent chers aux fabricants de téléphone. Les constructeurs doivent payer pour que leurs produits soient testés par ces organismes officiels, et obtenir (si tout vas bien) ces certifications. Ces frais supplémentaires se répercutent directement sur le prix de vente de smartphone. Et ça, OnePlus n’en a pas envie.

Un seau d’eau en guise de certification

Comme pour son OnePlus 5, One Plus 6 et 6T, la marque a décidé de faire l’impasse sur cette certification IP68. Et comme une image vaut mieux que tous les discours, OnePlus a troqué un jury d’experts en téléphonie mobile contre un simple seau d’eau. La preuve en vidéo :

Après ce teaser pour le moins surprenant, Carl Pei, co-fondateur de OnePlus, s’est fendu d’un court billet sur le forum officiel de la marque. D’après lui, « nous [lui et ses équipes] savons chez OnePlus qu’une note IP serait le moyen le plus simple de prouver les capacités de notre téléphone, mais une certification ne nous aide pas à communiquer notre intérêt pour votre expérience. Voilà pourquoi nous avons préféré créer cette vidéo directe et concrète pour vous montrer, d’une façon bien plus parlante, tout ce que peut vous apporter notre qualité d’étanchéité dans la vie de tous les jours ».

L’explication est ce qu’elle est, mais OnePlus a le mérite de trouver des idées originales pour faire la publicité de son prochain appareil. La marque ne se ferme pas la porte pour autant. La firme n’a rien contre ces certifications officielles, et envisagera peut-être d’en faire appel pour ses prochains produits.