Peut-on faire confiance aux notes du Google Play Store ?

Inutile de faire durer le suspense : la réponse est non, cinq fois non. En voici les raisons.


Les notes et les commentaires présents sur le Play Store sont incontournables. Qui ne regarde pas, même rapidement, les appréciations des utilisateurs sur une application qu’on est sur le point de télécharger ? Les développeurs en sont bien conscients et en jouent parfois. Alors quel crédit accorder aux notes du Google Play Store ?

1 – Les fausses notes

Il y a comme un problème, non ?

Toutes les applications du Play Store ont au moins une fausse note : celle du développeur lui-même. Si cela est peu répréhensible et peu trompeur, cela le devient quand ces faux avis se chiffrent par dizaines ou centaines. Il n’est pourtant pas rare que des éditeurs roublards, des fans, des haineux ou des trolls truffent la page d’une appli de fausses reviews (bonnes ou mauvaises), reconnaissables par des contenus similaires. L’application BlackBerry Messenger avait ainsi été «victime» de ce phénomène.

2 – Les narcissiques

?

Vous avez dû constater les efforts fournis par certains internautes pour être en top commentaire YouTube ? Sur le Play Store, c’est pareil. Sauf que sur le Store, les commentaires en tête de liste sont ceux jugés les plus «utiles», et donc ceux aux notes les plus éloignées de la moyenne. Une application est notée 5 étoiles ? Accordez-lui-en une, écrivez ce que vous voulez, et votre narcissisme sera récompensé.

3 – Les changements du Play Store

Un problème de compréhension qui a pénalisé l'application

La moindre petite modification de Google sur son Play Store peut avoir des retombées énormes sur les notes des applications. C’est notamment ce qui est arrivé le 10 décembre 2013 lorsque Google a mis en place son système de suggestions. Il était proposé de noter une application déjà téléchargée pour obtenir des suggestions en fonction. Beaucoup de gens ont malheureusement pensé qu’il s’agissait de noter une suggestion, et ont attribué 1 étoile à l’application, puisqu’ils la connaissaient déjà. De nombreux développeurs ont ainsi constaté une forte chute de leur moyenne depuis ce jour.

4 – Les manipulations frauduleuses des éditeurs

Et la palme de l'arnaque revient à EA

Ceci est principalement valable pour les jeux. Il peut s’agir de proposer au joueur de noter le jeu avant que n’entre en scène le système d’achats in-app, de récompenser le joueur par des crédits in-game s’il donne une bonne note ou pire encore. EA a ainsi franchi toutes les limites de la malhonnêteté avec son Dungeon Keeper. Proposant aux joueurs de noter le jeu, l’application renvoyait le joueur vers le Play Store s’il comptait mettre 5 étoiles, et vers un formulaire de contact pour 4 et moins. Un filtrage des notes en bonne et due forme !

5 – Le biais d’autosélection

Cool Cool

Par nature, les notes du Play Store ne sont pas fiables, en raison du biais d’autoséléction. L’ensemble de ceux qui notent une application n’est pas un échantillon représentatif de l’ensemble de ceux qui l’ont téléchargée. Pourquoi faire la démarche de noter une appli ? Pour encourager le développeur (hop, 5 étoiles) ? Pour râler parce qu’elle ne marche pas sur appareil (hop, 1 étoile) ? Parce qu’on nous l’a demandé dans l’appli (hop, un «cool cool», ça se tape vite) ? Il ne s’agit finalement là que de mauvaises raisons et d’avis qui n’aident en rien le futur acheteur.

Alors, à qui faire confiance ?

Si on ne peut pas faire confiance aux notes et aux avis des acheteurs, il en va de même des recommandations du Play Store, elles-mêmes basées sur les notes, le nombre de téléchargements, et les partenariats avec les éditeurs. Le meilleur moyen de découvrir de bonnes applis reste donc les suggestions basées sur vos propres téléchargements, le bouche-à-oreille, et les sites et magazines spécialisés.