News

Omate : présentation et prise en main de la TrueSmart

truesmart omate
Omate vient de lancer la TrueSmart, une montre connectée qui a été financée via Kickstarter, la plateforme de financement collaboratif. Android-MT était à la présentation du produit et en a profité pour poser quelques questions à Laurent Le Pen, français et CEO d'Omate.
Omate, petite start-up basée entre Hong Kong et Shenzen, a présenté sa TrueSmart, ce mardi 3 décembre à Paris. Une smartwatch qui va tenter de se faire une place dans le monde des appareils connectés. Un segment qui est en train de devenir aux yeux des constructeurs, le nouvel eldorado de l’électronique grand public.

Un pari osé quand les moyens dédiés au marketing sont limités. D’autant que la société fait face à de puissants concurrents comme Sony avec sa Smartwatch 2  et Samsung avec sa Galaxy Gear.

Omate
Laurent Le Pen directeur général d'Omate et sa TrueSmart au poignet.

Omate TrueSmart une approche différente

Si la Galaxy Gear et la Smartwatch 2 ont besoin de votre smartphone pour récupérer les informations (appels, les flux des réseaux sociaux, les applications, etc.), la TrueSmart peut fonctionner de manière autonome. Un véritable smartphone intégré dans une smartwatch. Omate n’est d’ailleurs pas le seul puisque que ce concept commence à exploser dans les usines chinoises, avec des produits seulement disponible en passant par l’import. Elle dispose donc des mêmes caractéristiques qu’un smartphone :

Omate truesmart
Fiche technique de la TrueSmart d'Omate

Pas de doute, c’est un vrai un smartphone dont les usages principaux sont la téléphonie, la consultation des réseaux sociaux et le sport.

Ce dernier point a été vraiment mis en avant par Omate qui estime que faire du sport avec son smartphone pour analyser les résultats de ses efforts peut être une opération périlleuse alors qu’une montre est plus pratique.

Prise en main de la TrueSmart

Quand on prend la montre en main, le poids (environ 110 grammes) se fait ressentir. Là encore, Laurent Le Pen fait l’analogie entre sa montre et le poids des montres de luxe qui disposent d’un gabarit imposant. Une comparaison plus flatteuse. Après l’avoir mis au poignet, le poids parait supportable, il faudrait l’avoir toute une journée pour confirmer cette première impression. Une version en aluminium est en cours de réalisation avec un poids annoncé de 70 grammes environ.

Omate
La TrueSmart au poignet en impose

Les finitions sont correctes et les matériaux utilisés robustes. L’utilisation demande un peu d’attention pour comprendre la fonction des deux boutons physiques et l’ergonomie de l’interface, repensée par Omate.

Omate
Voici les différentes faces de la TrueSmart avec les deux boutons physiques, le capteur photo et de l'autre côté le slot sim. En dessous, le port propriétaire. Enfin une photo montre au poignet pour vous donner une idée du gabarit (j'ai un petit poignet).

Google Play Store bientôt disponible ?

La TrueSmart devait être la première montre à intégrer le Play Store. D’après les tests, celui-ci fonctionne, mais Google aurait demandé de le retirer, car le produit ne correspondrait pas aux exigences de Mountain View.

La montre dispose donc d’un Store alternatif, mais la société souhaite garder une plateforme ouverte. Par chance, énormément d’applications supportent nativement la taille de l’écran. Google Maps, twitter, Run Keeper en sont des exemples.

Omate
Présentation de quelques clockfaces et des applications qui fonctionnent.
Omate
Beaucoup d'applications supportent la résolution du petit écran de la TrueSmart.
Omate
Facebook sur la TrueSmart.

La Omate sera disponible ce mois-ci dans les magasins et grandes surfaces au prix conseillé de 249€. Pour plus de détails, il faudra attendre notre test, quand Omate mettra à notre disposition un modèle de prêt.

Omate
Comme la galaxy Gear elle dispose d'un dock rechargeable propriétaire.

Interview du CEO, Laurent Le Pen

[youtube id= »igjLkbORSy8″]