Olvid, Skred : deux alternatives à WhatsApp ultra-sécurisées, anonymes et françaises

Devant l’ogre « WhatsApp », deux sociétés françaises essayent de se faire une place sur le marché des applications de messagerie grâce à leurs qualités techniques et sécuritaires.

Quand on possède un téléphone portable, on a vite le réflexe de télécharger WhatsApp. Avec plus de 5 milliards de téléchargements sous Android, elle est tout simplement une des applications les plus téléchargées au monde. Rien qu’en 2020, elle s’est hissée sur la deuxième place du podium avec 600 millions de nouvelles installations, derrière TikTok  (850 millions) et devant Facebook (540 millions) et Instagram (503 millions).

L’ogre américain ne semble pourtant toujours pas rassasié puisque ses campagnes publicitaires sont toujours aussi agressives. Il n’y a qu’à voir le nombre de fois où une réclame en vantant les mérites apparaît chaque jour sur nos appareils.

WhatsApp a pourtant défrayé la chronique en début d’année avec ses nouvelles conditions d’utilisation puisque il a été annoncé que nos informations seraient maintenant partagées avec sa maison-mère qui n’est autre que Facebook. Si l’information a fait rugir les spécialistes, cela n’a pas vraiment freiné l’expansion ni l’utilisation de l’application chapeautée par Mark Zuckerberg.

Néanmoins, sachez qu’il existe des alternatives qui misent justement sur la sécurité et on dirige les projecteurs aujourd’hui sur deux qui sont nées dans l’hexagone.

Olvid : la sécurité avant tout

Olvid : la sécurité avant tout
©Olvid

Créée en 2019, Olvid se définit elle-même comme « L’app de messagerie instantanée la plus sécurisée au monde ». Alors comment en arrive-t-on à se lancer de tels lauriers ?

Tout simplement en innovant dans la sécurité et en supprimant l’annuaire centralisé. La plupart des autres applications chiffrent vos messages lors de leur envoi, de manière à les rendre incompréhensibles s’ils sont interceptés par un hacker. Néanmoins, l’ensemble des données des utilisateurs sont gardées sur des serveurs qui, eux, peuvent être piratés sans vergogne.

À lire également : Sécurité, anonymat… Comment changer son adresse IP ?

Le point fort d’Olvid, c’est justement que cet annuaire a purement et simplement été supprimé. Vos informations ne sont donc conservées nulle part. Pour vous inscrire, pas besoin de numéros de téléphone, d’opérateur, de nom ou même d’adresse e-mail. Vous créez un compte et vous envoyez une invitation à la personne avec qui vous souhaitez échanger.

Olvid peut se vanter de deux belles récompenses professionnelles. Elle a reçu l’année dernière la Certification de sécurité premier niveau par l’ANSSI (Agence nationale de sécurité des systèmes d’information). Enfin, lors du premier confinement, la Direction des Systèmes d’Information de l’École polytechnique en a préconisé son utilisation pour tout ce qui concerne le télétravail.

Cédric Sylvestre, le cofondateur d’Olvid, affirme également que 15 000 hackers ont tenté de pirater l’application sans succès. A l’heure actuelle, elle a été téléchargée plus de 100 000 fois sur le Play Store.

Skred : au nom de la liberté !

Skred : au nom de la liberté !
©Skred

On retrouve le même besoin de sécurité et d’anonymat chez Skred, qui peut, elle, se glorifier de plus de 5 millions de téléchargements sur les appareils sous Android. Il faut dire que l’application est disponible en 16 langues, dont le russe, l’indonésien et le chinois, là où sa concurrenta ne propose que l’anglais et le français.

Elle a été lancée par Pierre Bellanger, le fondateur de Skyrock. C’est donc dans cet esprit de liberté qui berce déjà ses radios qu’a été pensée Skred.

Ici aussi, pas besoin d’informations personnelles, d’adresse électronique ou de carte SIM, toutes les relations sont anonymes et ne laissent aucune trace sur de quelconques serveurs. Les conversations vocales et vidéos sont possibles et l’appli s’adapte au réseau auquel vous êtes connectés pour que la qualité et la vitesse soit la plus rapide.

Quant au chiffrement des échanges, il est basé sur une technologie open source développée au départ par les hackers activistes du Guardian Project. Seule restriction, il faut être âgé d’au moins 12 ans.

Si Olvid et Skred sont de vraies réussites concernant la protection de vos données, le plus dur pour vous sera probablement de motiver vos contacts de l’utiliser avec vous.

À lire également : Les trois meilleurs VPN pour rester 100% anonyme

Laisser un commentaire