NFC et smartphone : comment ça marche et quels sont les dangers de la technologie sans fil ?

Le NFC peut s’avérer très utile au quotidien, mais comporte aussi quelques risques. Revue d’effectif.

Tout le monde connaît le Bluetooth et le Wi-Fi, mais savez-vous que votre smartphone est doté d’une troisième technologie qui permet le transfert de données sans contact ? Appelée NFC, elle peut grandement faciliter votre quotidien si vous en connaissez les fonctions.

Le NFC, c’est quoi ?

L’acronyme NFC signifie « Near Field Communication », soit « Communication de Champs Proches ». Rien à voir avec une quelconque agriculture entre champs de maïs et de pommes de terre, non, ici, on est plus dans le champ électromagnétique. Le NFC permet en effet à deux appareils munis d’une puce de ce genre de communiquer entre eux de manière sans fil. Cette technologie, contrairement au Bluetooth et au Wi-Fi, ne peut s’effectuer qu’à très courte distance, avec tout au plus 20 centimètres entre les deux puces. La vitesse de transfert étant elle aussi limitée avec un taux de seulement 424 ko/seconde, son utilisation se retrouve restreinte à certaines tâches légères.

A lire aussi : Bitcoin : un moyen de paiement comme un autre ?

Vous l’aurez compris, le NFC est présent dans la plupart de vos cartes magnétiques, comme vos pass de transport mais aussi vos cartes de crédit. Le paiement sans contact, c’est grâce au NFC. Présente aujourd’hui dans la quasi-totalité des smartphones, petit tour d’horizon des possibilités offertes par la petite puce qui monte.

NFC Lecteur
©Pixabay

NFC que choisir ?

Lame essentielle de ces couteaux suisses que sont aujourd’hui nos téléphones portables, l’utilité du NFC peut se diviser en trois actes principaux : la lecture d’étiquette NFC, le couplage entre appareils proches et l’émulation de carte.

Commençons par ce dernier point puisque, comme dit au-dessus, cette même technologie est présente sur les cartes magnétiques. Il est donc possible de transformer votre téléphone en carte bancaire via Google Pay par exemple. Vous pouvez donc passer votre appareil sur les terminaux bancaires qui n’y verront que du feu. De ce fait, vous n’êtes plus obligés de prendre votre carte de crédit et la laisser en sécurité chez vous. Au moins, vous êtes sûrs de ne pas la perdre. Vous pouvez toujours perdre votre téléphone, mais c’est quand même moins facile. Dans le même ordre d’idée, la plupart des sociétés de transport permettent maintenant, via des applications, d’émuler les pass et les tickets de voyage. Certaines voitures peuvent même s’ouvrir avec votre téléphone. On n’arrête pas le progrès !

Autre utilisation, le couplage rapide entre deux appareils Bluetooth. Cela peut concerner une enceinte, des écouteurs voire même des box Internet connectées à vos téléviseurs. Il est par exemple possible de lire une vidéo YouTube sur votre téléphone et, en posant ce dernier sur votre modem, l’application s’ouvre directement sur votre télé pour la lire. Pratique pour le lancement rapide. Il est en effet plus bien plus facile de taper des recherches sur un smartphone qu’avec une télécommande ! Ceux qui ont déjà essayé de taper « Musique film le seigneur des anneaux le retour du roi » sans devenir fou savent de quoi je parle.

Dans des cas où le NFC est la seule façon de faire, comme une solution de secours, vous pouvez vous en servir pour transférer des fichiers entre deux téléphones. Alors, à 424ko/seconde, vaut mieux se montrer patient et oublier ce fichier vidéo de 4 Go, mais c’est parfait pour un PDF.

Enfin, le NFC peut également vous permettre de recevoir des informations via des étiquettes, dans la même idée que les QR codes mais en beaucoup plus simple d’identification. Vous trouverez ce genre de propositions entre autres sur les arrêts de bus et aussi parfois dans des musées.

NFC : attention danger ?

Pour allumer le NFC de votre smartphone, allez dans les options puis dans Appareils connectés. Entrez ensuite dans Préférences de connexion ou vous trouverez l’option NFC que vous pourrez activer à votre guise.

A lire aussi : WhatsApp : n’importe qui peut bloquer définitivement votre compte à distance !

Si le NFC peut représenter un danger, c’est déjà pour toutes les utilisations que l’on peut en faire citées au-dessus. Si on vous vole votre téléphone, ça peut vite se transformer en journée porte ouverte de votre vie !

Autre problème que les hackers ont très vite mis en lumière, il est assez facile pour un spécialiste d’intercepter les données transmises entre deux appareils s’il se trouve à côté de vous. Certains vont même jusqu’à placer de petites antennes cachées derrière des autocollants pour se faciliter la tâche.

Conseil d’ami : éteignez la puce NFC de votre téléphone quand vous ne vous en servez pas ! C’est plus sûr.


Laisser un commentaire