• Rechercher
Accueil ► News ► Motorola force Lenovo à supprimer des emplois

Motorola force Lenovo à supprimer des emplois

Lenovo subit les mauvais résultats de sa filiale mobile Motorola et annonce la suppression d’emplois.

Le constructeur mobile Motorola ne donne pas les résultats escomptés par son nouvel acquéreur, Lenovo, leader mondial du PC.

Malgré l’activité de Motorola sur le marché des mobiles, avec récemment la sortie des nouveaux Moto X et Moto G, l’entreprise filiale de Lenovo Group n’est pas au mieux et c’est tout le groupe qui va en pâtir.

À cause d’une chute d’un tiers des ventes de Motorola, le géant du PC chinois va supprimer 10% de ses postes administratif, en plus de mesures de réduction des coûts. Lenovo ne veut pas toucher à la partie production de l’entreprise.

Depuis le rachat à Google de Motorola l’année dernière, les bénéfices nets réalisés par Lenovo ont été divisés par deux.

Le rachat de Motorola a marqué l’envie de Lenovo de s’insérer dans le marché des mobiles afin de compenser la stagnation du secteur des ordinateurs. Huawei et Xiaomi en principal concurrent en Chine, le groupe souhaite se concentrer vers les marchés occidentaux, moins saturés. Au programme : le rapprochement de Motorola et Lenovo jusque-là bien séparés, et simplification des catalogues de produits.

HTC peine à se maintenir à flot

Le fabricant de mobiles taïwanais a lui aussi annoncé une vague de suppression de postes. Environ 15% de ses effectifs sont concernés dans le monde, soit 2 250 personnes. HTC accuse le coup après les mauvais résultats et la perte de 8 milliards de dollars rien qu’au deuxième trimestre. La restructuration de l’entreprise est en cours pour réduire de 35% les dépenses d’investissement.


Auteur
Benjamin Hourcade
Tous les articles
Auteur Benjamin Hourcade