Motorola RAZR : 27 000 pliages et c’est la casse !

Le Motorola RAZR n’aura pas survécu à un pliage de plus. Après avoir été plié par un robot 27 000 fois, la charnière du smartphone pliable de Motorola a cassé, rendant l’appareil inutilisable. Ce test de durabilité a été effectué par le site Cnet en partenariat avec l’assureur Square Trade.

Les smartphones pliables ont le vent en poupe. Et l’un des jeux préférés des journalistes en ce moment, c’est de pousser ces appareils dans leurs dernières retranchements. C’est exactement ce qu’ont fait nos confrères du site Cnet, qui ont décidé de tester la durabilité du RAZR, le dernier smartphone pliable de Motorola.

Avec le soutien de l’assureur Squade Trade, les journalistes ont utilisé un robot pour plier et déplier le smartphone sans s’arrêter. Grâce à un compteur intégré, chaque pliage et dépliage était comptabilisé. Le but est bien évidemment de voir à quel nombre de pliages la charnière du smartphone rend l’âme.

Histoire de marquer le coup, l’expérience était retransmise en direct, pour que les internautes assistent au décès du RAZR en direct. En voilà de la bonne pub pour Motorola. Comme le précisent justement nos confrères de Phonandroid, ce test n’est pas exempt de défauts. Le geste de pliage est toujours le même et est effectué à la même vitesse, le tout dans un environnement propre et sans corps étranger pouvant gêner le fonctionnement de la charnière (sable, graviers, poussière, etc.).

À lire également : Galaxy Z Flip – la fiche technique du prochain smartphone pliable de Samsung

De fait, il est fort probable que la durabilité de la charnière soit différente en condition d’utilisation normale (quotidienne si vous préférez). Quoiqu’il en soit, les journalistes de Cnet et le robot n’auront pris que quatre heures seulement pour venir à bout de la charnière du Motorola RAZR. Le mécanisme a fini par céder, rendant impossible le pliage de l’appareil. De fait, impossible de le refermer.

À titre de comparaison, Cnet avait également procédé à un test similaire sur le version définitive du Galaxy Fold, le premier smartphone pliable de Samsung. L’appareil de la firme sud-coréenne s’est montré bien plus résistant. En effet, la partie inférieure de l’écran est devenue hors-service après 14 heures de pliages répétés ! Au total, le robot a du plié le smartphone 119 380 fois pour en venir à bout.