Mondial 2022 : Supporters prenez garde, le Qatar veut espionner vos smartphones !

C’est sans doute l’une des Coupes du Monde de football les plus polémiques qui s’apprête à commencer. Scandale humanitaire sur les chantiers, maltraitance envers les journalistes sur place… Dernier élément en date, la CNIL s’inquiète des applications officielles qataries et de leur impact sur la protection des données privées.

La Commission nationale informatique et Liberté, la fameuse CNIL, gardienne de nos données privées, vient de tirer la sonnette d’alarme. Plusieurs applications, Hayya et Ehteraz, dédiées aux supporters en déplacements sur la zone de l’évènement, sont soupçonnées de s’arroger l’accès aux données présentes sur votre smartphone. Problème supplémentaire, ces outils sont obligatoires : le Qatar impose à tous les visiteurs de les télécharger à leur arrivée (un peu comme l’appli anticovid ukrainienne que nous avions testé l’année dernière).

Le Qatar va collecter les données des supporters

Pour la Commission, il n’y a donc qu’une solution possible. Elle recommande d’emporter un téléphone jetable avec soi, qui pourra être consacré à l’évènement puis disparaître. Pourquoi tant de précautions ? Les deux applications ont été classées par les analystes comme des logiciels espions et semblent donner aux autorités qataries un accès aux informations sensibles d’un smartphone « contaminé ». Elles peuvent aussi modifier les données et forcer des appels à distance.

Ehteraz qatar
Ehteraz c’est le TousAntiCovid du Qatar. Elle est obligatoire et elle est apparemment très indiscrète…

La Coupe est pleine

L’accès aux données privées est un drame en soi, devenu une crainte récurrente dans l’horizon des polémiques modernes. Cependant, cette nouvelle prend une couleur particulière au regard du pays hôte. On connaît, au travers de ses lois ainsi que des prises de position des pouvoirs publics qataris, les risques encourus par certaines personnes en se rendant à la Coupe du Monde.

“Une attention particulière doit être portée aux photos, vidéos ou œuvres numériques qui pourraient vous mettre en difficulté au regard de la législation du pays visité.”
CNIL

Corruption, esclavage moderne, morts sur les chantiers, homophobie, menace sur les médias… Le Qatar accumule les marques d’ombre sur son évènement. Le sportif a totalement disparu derrière les scandales à répétition autour de la Coupe du Monde 2022. Mais bon, rassurez-vous, d’après nos Bleus, le sport doit passer avant le reste.

hayya
Hayya est l’application officielle pour les visiteurs à la Coupe du Monde…