MesAmendes.com, SOSRadar : Deux arnaques bien rodées décidées à vous plumer !

Vous pensez sauver votre permis de conduire ou vous épargner le paiement d’une contravention en faisant appel à MesAmendes.com ou SOSRadar ? Lisez cet article avant de passer à la caisse, vous avez tout à y gagner.

Où que vous soyez en France, il y a de fortes chances pour que vous soyez tombé un jour sur une affiche sauvage ou une banderolle accrochée à un pont d’autoroute vantant les mérites des sites MesAmendes.com ou SOSRadar.

Sauvé !?

Et comme justement vous vous êtes fait flasher quelques jours ou semaines plus tôt, et que la facture est salée, vous voilà à errer sur un de ces sites pour glaner quelques infos et pourquoi pas un peu d’espoir. Et là, Ô surprise, vous découvrez que le monde, après tout, est un endroit formidable : non seulement vous allez pouvoir « conserver vos points et votre argent », mais en plus cela fonctionne dans « 100% des dossiers » !

Tout ce que vous avez à faire est de payer 51€ TTC (c’est toujours moins, voire beaucoup moins que votre contravention), et hop ! Vous voilà libéré, vous pourrez « continuer de rouler la conscience tranquille grace à mesamendes.com, le service qui révolutionne la défense de votre permis de conduire. »

Tu parles, Charles !

Sauf que… Comme l’explique un article du magazine Auto Plus : « En guise de “contestation”, [MesAmendes.com] dénonce une tierce personne à votre place. » Et l’article de fustiger un « pseudo-service », une « arnaque », un site « bidon », avant de conclure par un lapidaire « Poubelle ! »

mesamendes.com
Et mon cul, c’est du poulet ?

Le site EasyRad, créé par l’avocat Sébastien Dufour et modèle malgré lui de ces services frauduleux explique plus précisément le fonctionnement de cette entourloupe dans une Mise en garde sur le sujet : « Lorsqu’un automobiliste effectue une contestation via ce site, ce dernier désigne une autre personne (sans son contentement) comme étant le conducteur du véhicule. Cela donne ainsi l’illusion que la contestation a réussi puisque pendant plusieurs mois, le client de SOS RADAR n’entend plus parler de l’infraction. Tout cela ne dure qu’un temps puisque devant l’ampleur de l’escroquerie et compte tenu du fait que le Parquet de PARIS a identifié la supercherie, plusieurs centaines de conducteurs se retrouvent aujourd’hui convoqués devant le tribunal avec des amendes majorées.« 

À lire également : Yespark : l’appli de parking pour ne pas péter un plomb à Paris !

On notera au passage que MesAmendes.com est le nouveau nom du site SOSRadar, si bien que le créateur (anonyme) des deux sites a même oublié de changer les noms en copiant/collant son propre site :

mesamendes.com
Deux noms, une seule et même arnaque !

Ou comme le résume Auto Plus : « SOS Radar a décliné son pseudo-service sous une autre identité : Mesamendes.fr. Mêmes méthodes (des tonnes d’affiches placardées aux feux rouges), même promesse de réussite “dans 100 % des dossiers” , même prix (51 €), mêmes casseroles… »

Enfin, si vous n’êtes pas convaincus et que vous pensez que pour 51 €, ça vaut le coup de tenter, vous pourrez trouver quelques témoignages sur le site Signal-Arnaques ou encore regarder la vidéo ci-dessous sur le sujet. Bonne route !


Laisser un commentaire