Même avec 43% d’augmentation, Amazon terrasse la concurrence !

Tremblement de terre : le prix de l’abonnement à Amazon Prime augmentera en septembre de plus de 40%. Et vous savez quoi ? Ce n’est finalement pas si grave.

En France, dans le monde du streaming, il y a deux plateformes qui font de l’ombre à de nombreuses autres. Netflix a dépassé les 10 millions d’abonnés dans l’Hexagone et Disney + produit du contenu Star Wars et Marvel à la pelle pour rester au top de l’actualité. Pendant ce temps, le service Amazon Prime s’est fait plutôt discret alors que, selon une étude du cabinet de conseil NPA, un foyer français sur quatre disposerait d’un abonnement de chez monsieur Bezos. Ces derniers jours, on a beaucoup parlé de lui en France car son prix va bientôt augmenter. De quoi crier au scandale ? On décrypte.

Le juste prix ?

Amazon a en effet annoncé il y a quelques jours que son abonnement Prime allait augmenter de 43% ! Un chiffre énorme qui le fera passer de 49 € à 69,99 € pour un an à partir du 15 septembre. L’entreprise a justifié tout ça en prétextant une hausse des prix du carburant et des emballages en France. Alors, entendons-nous bien, personne n’aime payer plus cher, mais – sans vouloir à tout prix défendre la société américaine sur le fond de son fonctionnement – quand on rapporte le prix par rapport aux avantages du service, on se rend compte que cette dépense est encore plus qu’abordable. Déjà, vous bénéficiez de la livraison gratuite en un ou deux jours chrono.

À lire également : Notre sélection de films Netflix pas très « woke »

Vous avez également accès à Prime Vidéo qui propose de très bonnes séries (The Boys, The Expanse, Reacher, Picard…) et une sélection de films plus que regardables avec des exclusivités à grand spectacle (The Tomorrow War, Sans aucun remords…). La plateforme a en plus investi énormément d’argent pour élargir son offre, ce qui nous permettra de découvrir la série Le Seigneur des Anneaux : les Anneaux de pouvoirs dans quelques semaines. Enfin, plus méconnu, Prime vous permet d’écouter de la musique avec Amazon Music. Soit plus de 2 millions de titres, ainsi que des podcasts. Tout ça disponible hors connexion. Comme si ce n’était déjà pas assez, vous avez aussi accès à des centaines d’ebooks avec Prime Reading et à des jeux vidéo avec Prime Gaming. Comparé aux concurrents, il n’y a donc pas de quoi rougir.

Amazon Prime : le vilain petit canard ?

Estampillé « Amazon », ceux qui détestent l’entreprise auraient vite fait de placarder le service… en louant pourtant les concurrents. Il faut déjà savoir que cette augmentation –certes spectaculaire en proportion- est la toute première en France depuis le lancement en 2008. De plus, si vous faites la comparaison avec les autres gros services de streaming, Prime est toujours le moins cher malgré la hausse à venir en septembre.

L’abonnement annuel le plus basique de Netflix est à 107 € et peut monter jusqu’à 215 €. Quant à Disney +, il faut compter 89,90 € pour une année avec Mickey. Seul AppleTV+ est moins cher à 59,88 €/an mais l’offre de programme y est famélique. Même à 69,99 €, on ne peut donc pas parler de hold-up. Ce qui ne veut cependant pas dire que vous n’avez pas le droit de lui tourner le dos.

Comment se désabonner ?

Si vous souhaitez en effet vous désabonnez d’Amazon Prime, rien n’est plus simple.

Passez votre souris en haut à droite sur « Compte et liste ». Un menu apparaît et vous pouvez alors cliquer sur « Votre compte Amazon Prime ».

Là, tout à gauche, allez sur la case « Gérer abonnement » et cliquez sur « Mettre à jour, annuler et plus ».

Un nouveau menu apparaît et vous pouvez alors cliquer sur « Mettre fin à l’abonnement et aux avantages.

Là, Amazon essaiera une dernière fois de vous retenir, mais vous pourrez vous rapprocher de la libération en cliquant en bas sur « Continuer pour annuler ».

Vous accèderez alors à la dernière étape et n’aurez plus qu’à cliquer sur la date de fin de votre abonnement.


Laisser un commentaire