• Rechercher
Accueil ► News ► TOP 10 des marques de téléphonie disparues après une fusion

TOP 10 des marques de téléphonie disparues après une fusion

C’est officiel, Numericable va disparaître au profit de SFR. Un événement qui n’est pas une exception dans le monde ultra concurrentiel des télécoms. Voici 10 exemples nostalgiques, d’Itinéris à Nokia.

Achats, fusions, rachats, restructurations, faillites ! Le monde de la téléphonie est impitoyable… De nombreuses marques ont disparu depuis le lancement en France d’Itineris au cours des années 90.

1 – Numericable devient SFR

C’était pressenti et c’est officiel depuis samedi. Nicolas Chatin, directeur de la communication de SFR l’a indiqué à l’AFP, la marque Numericable va disparaître au profit d’une marque “emblématique plus forte”, SFR. Toujours selon lui, les clients Numericable se verront proposer des “offres privilégiées lors de leur évolution vers SFR”.

2 – Nokia devient Windows Phone

Vous avez peut-être (sûrement) eu un Nokia 3310. Puis vous avez vu débarquer les Nokia Lumia, qui sont devenus Lumia tout court. Depuis le rachat de la branche mobiles de Nokia par Microsoft en 2014, le géant informatique a fait table rase du passé. Exit donc la marque Nokia. Un abandon qui a pour seul but de mettre en avant la marque Windows Phone. Une lubie qui aura tout de même coûté quelque 7,5 milliards de dollars à Microsoft. Ça valait bien un nouveau nom.

Un téléphone quasiment indestructible dont la charge tient plusieurs jours... Non, ça ne se fait plus.

3 et 4 – Cegetel devient Neuf Cegetel puis SFR

SFR se retrouve encore en bonne position dans ce top. Cette fois c’est grâce à une double-fusion… Cegetel, la Compagnie Général de Télécommunication, a disparu une première fois lors de la fusion avec Neuf Télécom, l’un des principaux FAI de l’époque (2005). Après avoir sponsorisé l’Olympique de Marseille (aucun lien à priori), Neuf Télécom disparaît à son tour, phagocyté par SFR en 2008.

Faudra juste dire à 9 que le e est à l'envers...

5 – Sony Ericsson devient Sony

Elle aussi sponsor de l’OM (décidément), la marque suédoise n’a pas disparu à proprement parler. Seulement, vous ne trouverez plus jamais de téléphones Ericsson en France. En 2001, la compagnie suédoise s’associe à Sony pour créer le constructeur de smartphones Sony Ericsson qui a notamment accouché du très bon Xperia Arc. Un smartphone qui fera partie des derniers appareils conçus par les deux marques. En 2011, Ericsson revend ses parts à Sony pour environ 1 milliard d’euros.

Quand Ericsson trônait encore aux côtés de Sony sur les téléphones

Le Suédois se concentre désormais sur les équipements et logiciels réseaux. Pour un résultat peu glorieux puisque la compagnie est actuellement en pleine restructuration et cherche à réduire ses coûts annuels.

6 & 7 – Itineris et France Télécom deviennent Orange

Si vous avez connu Zidane avec une coupe du monde dans les mains alors vous avez connu Itineris. C’est le nom du service GSM qui couvre la quasi totalité du territoire français en 1998. Trois ans plus tard, Itineris ainsi que OLA (si si rappelez-vous) fusionnent avec les services de France Télécom pour devenir Orange.

 8 – Sagem est dissoute

Sagem c’est un monstre né en 1925. Sagem, c’est de l’armement, des drones, mais aussi des radars, des compteurs électriques, des décodeurs, des modems et… des téléphones portables.

En 2005, l’entreprise est scindée en deux. La branche Télécommunications est elle même divisée et revendue. Sagem Communications devient Sagemcom qui fait aujourd’hui des téléphones. Sagem Mobiles est rachetée par Sofinnova, notamment détenteur de Vistaprint et Parrot.

Sagem ne fait plus de téléphones portables

9 – Liberty Surf devient Free

Vous connaissez peut-être, autour de vous, quelqu’un qui arbore fièrement un mail du type maitredumonde@libertysurf.fr. Et bien, sachez que c’est collector. Parce que Liberty Surf, à l’époque, c’est une petite révolution. C’était l’un des rares FAI gratuit à facturer seulement les minutes consommées.

Par le jeu des rachats, Liberty Surf a battu pavillon Tiscali avant de virer Alice, puis Free en 2008.

Le club des 3... Aaaaah nostalgie quand tu nous tiens

10 – Alice devient Free

Si je vous dit Alice, vous revoyez cette jeune femme blonde et souriante qui vous vendait des forfaits. Car oui c’est le premier fournisseur à avoir eu une égérie. Si l’histoire a mal tourné avec l’actrice, la marque, elle, existe toujours. Seulement, en France, elle est exploitée par Iliad qui l’a fusionnée avec Free.

"Alice" avait un trop fort caractère...

11 – Android devient Chrome

C’est une blague bien entendu, mais la fusion annoncée des deux OS devrait faire disparaître, à terme, l’une des deux marques. Alors, on prend les paris ?


Auteur
Michael Couvret

Mon téléphone : Nexus S, bientôt mythique, si si, vous verrez
Ma tablette : Transformer Infinity Pad... What else ?
Mon jeu préféré : Stair Dismount (sadique)
Mon appli préférée : Runtastic, pour une fois que la géoloc sert réellement à quelque chose !
Mon robot préféré : Tibob des Chevaliers Mask... toujours prêt à rendre service !
Mon objet fétiche : Le câble USB de mon Nexus S !
Citation : « Luke, je suis ton père... Naaaaaan » - Star Wars Ep. V

Tous les articles
Auteur Michael Couvret