Malware Android : le Joker est de retour sur 13 apps

Il s’était fait discret depuis un petit moment, mais le malware Joker n’en fait pas moins toujours des siennes. On vous explique où le trouver et comment l’éviter.

Les malwares, on les respecte pour leur ingéniosité, mais on les déteste pour leurs méfaits. Chaque semaine, il y en a un nouveau et nous sommes toujours prompts à vous en parler afin de vous éviter le pire. Ne nous remerciez pas, nous se faisons que notre travail de justiciers. Après GriftHorse, BluStealer , FluBot, UltimaSMS et Pegasus, saluons aujourd’hui le retour d’un des logiciels malveillants les plus efficaces et résilients : Joker !

Le retour du retour du retour du retour

Joker, c’est un malware qui fait des siennes depuis maintenant prêt de 2 ans. Nous vous en parlions déjà en 2019 alors que le malware s’était faufilé en catimini dans plus d’une vingtaine d’applications téléchargées au final par plus de 500 000 personnes. Il avait fait parler de lui également en 2020 et même en début d’année en se cachant dans l’AppGallery des appareils Huawei. Quelques 7 mois plus tard, il court toujours et cette fois-ci, c’est sur le Play Store que ça se passe. L’alerte est venue de chez Kaspersky, les experts en sécurité informatique, et tout particulièrement de Tatyana Shishkova, spécialiste des virus informatiques dans l’entreprise, qui révèle quotidiennement depuis une semaine le nom des applications du marché de Google vérolées par Joker.

Les voici :

  • Batterie charging animation bubble effects,
  • Flashlight flash aller on call,
  • Easy PDF scanner,
  • Smart Tv remote,
  • Halloween Coloring,
  • Now QRcode Scan,
  • Classic emoji Keyboard,
  • Volume Booster Louder Sound Equalizer,
  • Super Hero-Effect,
  • Battery Charging Animations Battery Wallpaper,
  • Dazzling Keyboard,
  • EmojiOne Keyboard.

Comme vous pouvez le constater, ce ne sont que des applications au principe simple que n’importe qui pourrait télécharger. C’est d’ailleurs peut-être votre cas et il va falloir réagir tout de suite pour éviter la collecte intempestive de deniers dans votre bourse.

Joker : souriez, vous êtes détroussé !

Ce malware est en effet un des plus gourmands du marché et sa manière d’opérer est très efficace. Tout d’abord, il se cache donc dans les applications sus-citées et s’installe en même temps qu’elles sur votre téléphone. Une fois ceci fait, le virus clique de lui-même sur les publicités contenues dans les applis. Là, il souscrit à votre insu des abonnements premium et règle la note avec votre carte bleue en se servant de l’authentification pas SMS. Joker infiltre vos textos et fait un copier-coller des informations reçues pour finaliser l’achat. Une vraie machine de guerre de l’entourloupe ! Histoire d’aller jusqu’au bout de la malversation, sachez qu’en plus la plupart des apps n’apparaissent pas dans le tiroir de celles installées sur votre appareil. Pour les enlever, il faudra donc aller dans les paramètres de votre smartphone pour opérer à la racine du mal.

À lire également : Promo : l’antivirus Norton 360 Deluxe pour Android, Windows, Mac… à -57%

Si vous avez téléchargé une des applications, nous vous invitons à la désinstaller sur le champ et à vous précipiter sur votre relevé bancaire pour découvrir si Joker a eu le temps de s’attaquer à vos économies. Google a depuis fait disparaître les programmes infectés de son Play Store mais ils sont encore disponibles sur certains magasins alternatifs. Dans le doute, avant même de télécharger une application, nous vous conseillons de jeter un petit coup d’œil aux commentaires la concernant. Vous y trouverez parfois ceux de bons samaritains venus prévenir en amont des infections.