• Rechercher
Accueil ► News ► Decryptage ► Loi Orientation des Mobilités : faites une croix sur votre permis si vous téléphonez au volant

Loi Orientation des Mobilités : faites une croix sur votre permis si vous téléphonez au volant

Conductrice téléphone au volant

Une loi votée en première lecture en juin compte bien légiférer la conduite. Les comportements visés : les conversations téléphoniques au volant.

Tout le sait, et pourtant nous l’avons tous fait au moins une fois dans notre vie. Téléphoner au volant est extrêmement dangereux : cela multiplie par trois les risques d’accidents, comme l’explique l’Organisme National Interministériel de la Sécurité Routière. Réactions tardives, trajectoire irrégulière, dépassement des lignes, oubli des clignotants, les impacts négatifs sur notre conduite sont nombreux. Le smartphone au volant est un fléau. Un  fléau que la Loi d’Orientation des Mobilités compte bien éradiquer.

Tolérance zéro pour les accros du téléphone

Au micro d’Europe 1 ce lundi matin, le délégué interministérielle à la sécurité routière Emmanuel Barbe, a annoncé que la punition envers les aficionados des conversations téléphonique au volant allait durcir. Auparavant, si vous étiez attrapé avec l’appareil à la main, vous pouviez écoper de 135 euros d’amende, et perdre 3 points sur votre permis.

Emmanuel Barbe
« L’idée, c’est vraiment de casser les pieds aux récalcitrants. On ne souhaite pas priver quiconque de son permis pendant des mois », affirmait Emmanuel Barbe au micro d’Europe 1.

Désormais, votre permis sera immédiatement suspendu ! Alors attention, il faut nuancer. Vous serez sujet à une suspension du permis uniquement si vous êtes coupable d’une autre infraction, en plus de l’utilisation du téléphone, comme griller un stop, un refus de priorité, un excès de vitesse, etc.

Punition et prévention

Le décret prévu pour une adoption et une mise en vigueur à la rentrée prochaine n’est pas seulement répréhensif. Le gouvernement souhaite par la même occasion sensibiliser les jeunes conducteurs sur ces mauvais comportements dès les premières heures de cours. Les forces de l’ordre devraient également procéder à plusieurs contrôles « pédagogiques », comme on a pu le voir dans plusieurs grandes villes avec la vignette Crit’Air.

« Cela va aider les automobilistes à réaliser que, sans leur téléphone, ils n’auraient sans doute pas commis l’infraction », explique Anne Lavaud, déléguée générale de l’association Prévention Routière, dans les colonnes du Parisien.

L’assistant vocal est votre ami

Bien entendu, plusieurs solutions existent pour ne pas perdre bêtement son permis de conduire. Les véhicules les plus récents embarquent un assistant vocal, pour contrôler votre appareil à distance sans détourner votre regard de la route. Les kits-mains libres sont également une excellente alternative. Enfin, plusieurs applications disponibles sur l’Apple Store et sur le Google Play Store sont pensées pour vous éviter de consulter votre téléphone au volant, comme « Mode Conduite »Cette appli se charge d’envoyer des messages pré-enregistrés à tous les contacts qui essaient de vous joindre.

-
Auteur Kevin Dachez