• Rechercher
Accueil ► News ► Decryptage ► Les « secrets » pour taper plus vite sur le clavier de son mobile enfin révélés !

Les « secrets » pour taper plus vite sur le clavier de son mobile enfin révélés !

vitesse frappe clavier

Quand la science s’en mêle, c’est tous les secrets de l’Univers qui s’ouvrent à nous. Et aujourd’hui, une étude internationale qui s’attaquait à la question cruciale de la vitesse de frappe sur un clavier de smartphone nous livre d’impressionnantes révélations.

C’est à l’occasion de la conférence internationale sur l’interaction humain-machine qui se déroulait du 1er au 4 octobre 2019 à Taïwan, qu’une équipe de chercheurs de l’Université Aalto (Finlande), de Cambridge (Angleterre) et de l’École polytechnique fédérale de Zurich (Suisse) ont présenté les conclusions d’une étude qui comparait vitesse de frappe sur claviers de smartphone et sur claviers dit « physiques ».

L’étude portait sur 37000 sujets issus de 160 pays différents, et les résultats sont pour le moins surprenants. Anna Feit, co-auteure de ladite étude l’explique dans l’excellent magazine Sciences & Avenir : « Nous avons été étonnés de constater que les utilisateurs tapant avec le pouce atteignaient 38 mots en moyenne par minute, ce qui n’est que 25% plus lent que les vitesses de frappe observées dans une étude à grande échelle similaire sur les claviers physiques. Même s’il est possible de taper beaucoup plus rapidement sur un clavier physique, jusqu’à 100 mots par minute, la proportion de personnes qui atteignent ce chiffre diminue ». En effet la moyenne actuelle de vitesse de frappe actuelle serait de 35 à 65 mots par minute. Autrement dit, la médiocrité des uns ferait l’excellence des autres.

Deuxième surprise, et elle est de taille, les moins de vingt ans taperaient en moyenne dix mots de plus à la minute que leurs parents. Et quel est donc leur secret ? « Ils ont compris qu’il est plus efficace d’utiliser les deux pouces plutôt qu’un seul doigt. Les deux pouces, utilisés par plus de 74% des personnes, permettent un gain de temps considérable. » Diable !

Enfin, et c’est peut-être l’élément le plus intéressant de cette étude révolutionnaire, le choix manuel de suggestion de mots serait un facteur de ralentissement. «  Nous avons découvert que le temps passé à réfléchir aux suggestions de mots dépasse souvent le temps nécessaire pour taper les lettres, ce qui vous ralentit dans l’ensemble », explique en effet Sunjun Kim, co-auteur de l’étude. Que de découvertes !

Conclusion : si vous voulez accélérer la vitesse à laquelle vous tapez messages ou notes sur votre mobile, utilisez vos deux pouces et ne réfléchissez pas trop. La science n’a décidément pas fini de nous surprendre !

Auteur
Richard Romano

Il n'y a pas grand-chose à dire sur Richard. Bon camarade avec des odeurs corporelles limitées à leurs plus simples expressions, Richton erre à la rédaction le plus souvent à la recherche d'un Croix Bleu, d'un Stoptou ou d'un Batna. Parfois il travaille, mais trouve toujours une bonne excuse pour ne pas rendre un article à l'heure : "Mon père était bloqué à Roquefort-la-Bédoule alors j'ai dû...", "J'ai marché dans l'eau avec mes chaussettes donc..." et notre préférée "J'avais pas Internet alors j'ai envoyé des mails". Une épée.

Tous les articles
Auteur Richard Romano