• Rechercher
Accueil ► News ► Sélection matériel ► Les imprimantes portables ont le vent en poupe !

Les imprimantes portables ont le vent en poupe !

Même en 2020, on a toujours besoin d’imprimer des documents, mais les imprimantes ont commencé à changer ces dernières années avec l’apparition d’un type d’appareil d’un genre nouveau : les imprimantes “nomades” ou “portables”…

Les imprimantes laser ou à jet d’encre n’ont plus le monopole surtout lorsqu’il s’agit de les emporter partout avec soi. Ces modèles nomades, légers, compacts et fonctionnant sur batterie ont la cote auprès des particuliers, mais aussi des petites entreprises. Une petite imprimante wifi est idéale pour imprimer l’avenant d’un contrat, une facture, un reçu, un devis, un bon de livraison, etc. Il suffit de la connecter via WiFi ou Bluetooth avec un PC, une tablette ou un smartphone pour être en mesure d’imprimer un document très rapidement et sans faire attendre un client ou un partenaire.

Et nous ne parlons pas ici de matériel “transportable”, mais bien d’appareils à taille réduite à mettre dans un petit sac. Par exemple l’imprimante thermique A7 MW-145BT de chez Brother tient dans le creux de la main avec une épaisseur de 1,75 cm, une batterie amovible, une résolution de 300 DPI et la possibilité native de réduire un document A4 en A7 (74 x 105 mm).

La plupart de ces appareils fonctionnent sans encre. Il s’agit de technologies “thermique directe” ou à “transfert thermique”. Dans le premier cas, le seul consommable à acheter est le papier lui-même puisqu’il s’agit d’un support spécial qui réagit à la chaleur produite par l’imprimante.

Pas d’encre qui coule pendant le transport ou de toner à acheter. Notez que ces imprimantes sont exclusivement monochromes : il s’agit d’éditer facilement des documents de qualité de manière économique et pas d’imprimer des photos. L’autre technologie de transfert thermique est aussi intéressante, mais il faut alors acheter le papier et le ruban encreur qui permet l’impression. En transfert direct, vous n’avez jamais à ouvrir la machine. De plus la qualité de cette technologie a fait d’énormes progrès ces dernières années.

imprimante portable
Des usages multiples et variés…

Quelques critères à prendre en compte avant l’achat d’une imprimante nomade

Outre la technologie d’impression, la résolution est un critère très important. Elle est exprimée en DPI (ou PPP pour points par pouce) : plus le chiffre est élevé et plus les caractères seront nets. Pour imprimer des documents, le mieux est de commencer à 180 DPI, mais la rapidité d’impression est aussi primordiale. Pas facile d’y voir clair ici puisque les fabricants parlent en nombre de pages par minute ou en millimètre par seconde. Ne craquez pas pour des modèles qui proposent en dessous de 12 pages minute ou de 130 mm/s. Avant d’ouvrir votre porte-monnaie, réfléchissez à l’utilisation que vous allez faire de votre imprimante. Avez-vous besoin du Bluetooth ou d’une prise USB ? D’un port pour carte SD, d’une batterie qui se recharge sur secteur, sur allume-cigare ? Certains appareils proposent aussi une fonction scanner intégrée.


Les imprimantes portables WiFi vous intéressent ?

Si vous avez décidé d’opter pour une imprimante portable, nous pouvons vous conseiller deux modèles particulièrement intéressants.

imprimante brother► La Brother A7 MW-145BT dont nous vous parlions plus haut dans l’article est une solution pratique. Avec sa taille de guêpe et son format d’impression A7, elle permet d’obtenir des documents très lisibles de la taille d’une photographie standard et se trouve actuellement à 573 euros chez Amazon.


► La Brother PocketJet PJ-722 permet d’imprimer en A4 tout en restant très compacte (26 cm de long pour 480 grammes) et reste compatible avec Windows, Android, Mac, Linux et Citrix. Elle est à 423 euros chez Rakuten.


Auteur
Matthieu Ilosovic

Matthieu est Breton par sa mère et Serbe par son père. Il aurait pu être alcoolique (et plutôt deux fois qu'une), mais il a préféré épouser une brillante carrière de journaliste : pigiste au Courrier Cauchois puis Grand Reporter à Picsou Magazine, il a atterri chez nous un peu par hasard. Il reste ici car personne ne veut prendre la responsabilité de le renvoyer chez lui (à Plougastel, pas à Mitrovica).

Tous les articles
Auteur Matthieu Ilosovic