Les chasseurs obligés de se signaler sur l’appli Suricate : le numéro d’équilibriste du gouvernement

Le gouvernement a une fois de plus le cul entre deux chaises : les chasseurs qui veulent chasser et les promeneurs qui veulent éviter de se prendre une balle de calibre 12 dans la tête. Notre position sur la question va vous surprendre (surtout la numéro 8).

Nous sommes en plein dans le « en même temps » de notre bien aimé Jupiter. Les écolos veulent un dimanche sans chasse, mais Macron ne veut pas se mettre à dos les chasseurs. Il faut dire que ces bougres votent, sont armés et moins idiots qu’on veut nous le faire croire. Alors certes, il y a des accidents. Moins nombreux que dans les années 90, mais il est toujours contrariant de se prendre de la chevrotine dans les fesses à la saison du canard. Personne ne devrait avoir à subir la passion des uns ou des autres, mais les accidents arrivent. Il y en a eu 90 durant la saison 2021-2022 dont 8 mortels. Seules 2 victimes n’étaient pas chasseurs. C’est malheureux bien sûr, mais ce sont des accidents.

Sanglier vs trottinette électrique

La France est un pays de chasseurs. C’est comme ça et c’est parfois une bonne chose, car il y a des espèces à réguler. Les sangliers se multiplient comme des lapins et ils peuvent faire énormément de dégâts sur une voiture électrique sans gluten. Mais bon, nos écolos contemporains, quand ils ne veulent pas interdire les bateaux à voile qui polluent ou les sapins de Noël, désirent plus que tout que les chasseurs arrêtent de chasser. Les sangliers, ils n’en ont jamais vu dans leur banlieue de bobos et leur vision des chasseurs c’est le sketch des Inconnus de 1991. N’oublions pas non plus que les chasses se passent en très grande majorité sur des terrains privés. Vous n’aimeriez pas qu’on vienne vous dire ce que vous pouvez faire ou pas chez vous…

Suricate : une application qui a le mérite d’exister

Pour satisfaire tout le monde, le gouvernement a donc sorti sa botte secrète. Un numéro vert ? Presque. Une application mobile ! Comme c’est signé Macron, nous sommes déjà sûr que ça va coûter une fortune, qu’il n’y aura pas d’appel d’offres, que cela va empiéter sur notre vie privée et que ça ne va servir à rien.

Suivez mon regard.

L’application s’appelle Suricate et elle a le mérite d’être déjà disponible. Ouf, ça coûtera moins cher. En fait le gouvernement veut s’appuyer sur cette appli de 2014 qui sert à signaler des problèmes rencontrés sur leur trajet lors d’activités sportives ou de loisir (kayak, pêche, aviron, escalade, randonnée, voile, VTT, etc.) Il est par exemple possible de signaler une source de pollution, un conflit d’usage, un problème de sécurité, un équipement défectueux ou une erreur de balisage.

Comment ça va marcher ?

Lorsque la nouvelle fonctionnalité liée à la chasse sera implémentée, tout va devenir simple ! Il suffira d’actionner sa géolocalisation et de vérifier que les méchants chasseurs défoncés à la Villageoise et armés de lance-roquette ne soient pas dans le coin où vous avez décidé de faire votre balade digestive avec Marie-Chantal, Théophile et Sigismond.e votre ami.e non genré.e. Bien sûr les chasseurs seront obligés de se signaler et cela devrait éviter les accidents. Le gouvernement a aussi pris deux mesures rigolotes. La première c’est qu’il va instaurer un délit d’alcoolémie. Bizarrement, nous pensions qu’il était interdit de boire et de chasser, mais ce n’était pas le cas. Ensuite ils veulent faire passer des tests pratiques aux chasseurs. Surtout ne leur dites pas que le permis de chasse existe… Vous ne savez pas quoi penser de tout ça ? C’est simple : il suffit de regarder ce que pense Sandrine Rousseau et de penser l’opposé. C’est magique et ça fonctionne avec tout !

Gentil suricate
« Il me fonce droit dessus ! »

Partagez l'article :

Laisser un commentaire

Articles populaires