Les baroudeurs téléphonent aussi : Notre sélection de smartphones Android résistants

« Allô ? Je t’entends mal : je suis sous la douche ». Vous rêvez de pouvoir dire ça, ou de ramasser votre téléphone tombé de votre poche sans même vérifier s’il est rayé ? Cette sélection est faite pour vous.

Plus performants mais aussi plus fragiles qu’avant. Nos smartphones résistent souvent mal aux petits accidents du quotidien : chute de la table de nuit, dans le sable, voire dans l’évier (vous ne passez pas de coups de fil en faisant la vaisselle vous ?). Il existe pourtant des appareils spécialement pensés pour être robustes. Certifiés IP (résistant à la poussière et à l’eau), voici 5 appareils pour les aventuriers, ou simplement les maladroits, avec tests vidéo à l’appui !

# Sony Xperia Z

Quand la puissance rencontre la résistance. Fleuron actuel de Sony, le Xperia Z embarque 4 cœurs cadencés à 1,5 Ghz, 2 Go de mémoire et 16 Go d’espace de stockage (extensible par micro-SD). Pas de problèmes pour faire tourner vos applications et vos jeux. Certifié IP57, le Xperia Z continuera à filmer même si vous l’immergez dans l’eau jusqu’à un mètre. À vous les vidéos dans la piscine ! Comptez tout de même dans les 600 euros pour jouer les cameramans aquatiques.

La fiche complète du Sony Xperia Z

# Sony Xperia Go

Vous cherchez un téléphone résistant, vous aimez la gamme Xperia de Sony mais votre budget est un peu serré. Pas de problème : optez pour le Xperia Go. Pour environ 200 euros, il ne faut bien pas sûr pas s’attendre à un monstre de puissance. 2 cœurs de 1 GHz, 512 méga de RAM et 8 Go pour stocker vos données. Cela suffira cependant à assurer une bonne fluidité à l’utilisation. Le Xperia Go est certifié IP67 : totalement résistant à la poussière et étanche jusqu’à un mètre. Et pour les joggeurs, le mobile est livré avec un brassard conçu pour l’accueillir. Accrochez, prêt, partez !

La fiche complète du Sony Xperia Go

# Motorola Defy Mini

Toujours trop cher ? Un téléphone vous sert surtout à passer des appels ? D’accord : essayez le Motorola Defy Mini. Il coûte moins de 100 euros, et sera le compagnon idéal du maladroit qui fait tomber son smartphone au moins une fois par jour. La certification IP67 est au rendez-vous, pas les performances. Faire tourner des applications ou aller sur le Web n’est pas le point fort de ce téléphone. Par contre, si l’envie vous prend, vous pourrez appeler pendant une tempête de sable.

La fiche complète du Motorola Defy Mini

# Caterpillar Cat B15

La célèbre marque d’engins de chantiers fait aussi dans la téléphonie. Avec le Cat B15, elle propose pour environ 300 euros un dual-sim aux performances milieu de gamme : le double-cœur 1 GHz et les 512 Mo de RAM ne vous permettront pas de faire tourner les jeux les plus gourmands. Mais avec sa coque renforcée, le Cat B15 résistera à une chute de 1,80 mètre sur du béton, pas mal non ? Évidemment, la poussière et l’eau ne lui feront pas peur puisqu’il bénéficie de la certification IP67. Et pour couronner le tout, l’autonomie est étonnante : près de 7 heures en lecture vidéo, ou 16 en communication. Le Cat B15 est déjà disponible sur Internet.

Le test vidéo du Caterpillar Cat B15

# Runbo X5

Pour  ceux qui n’hésitent pas à se fournir ailleurs qu’en France, voici un autre dual-sim qui résiste (presque) à tout. Semblable au Cat B15 pour ce qui est des caractéristiques techniques, le Runbo X5 a plusieurs particularités. Vous pouvez ainsi y visser une antenne pour le transformer en talkie-walkie, avec une distance de fonctionnement entre 5 et 10 kilomètres tout de même. Le smartphone du constructeur chinois intègre aussi un pointeur laser et un système d’émission de SOS. Est-il besoin de le préciser, il a reçu la certification IP 67. Disponible sur Internet, prévoyez un peu moins de 350 euros pour partir à l’aventure avec votre mobile sans craindre la casse.