Les algorithmes de Google ont tué le trafic des sites pirates

Grâce à plusieurs mises à jour consécutives des algorithmes de Google, le trafic sur les sites pirates de streaming et de téléchargement illégaux a nettement baissé en 2020.

Vous êtes peut-être dans ce cas et on pourrait difficilement vous blâmer. Comme des milliers et des milliers d’internautes en France, il vous est probablement déjà arrivé d’aller sur un site de streaming ou de téléchargement illégal pour « bingewatcher » la dernière série à la mode. À titre d’exemple, The Mandalorian de Disney+ est devenue ni plus ni moins la série la plus téléchargée en 2020. Et côté film, la palme a été attribuée à Mulan, une autre exclusivité Disney+.

On imagine que la firme aux grandes oreilles se serait bien passée de ce record. Et justement, pour éviter d’afficher ce genre de performances, les ayant droits demandent régulièrement à Google de déréférencer les sites qui proposent des contenus illégalement. Google déclasse ainsi les sites qui font l’objet du plus grand nombre de plaintes.

Les algorithmes de Google font mal, très mal

De fait, la firme de Mountain View améliore et optimise régulièrement ses algorithmes dédiés au référencement. Cette année, Google a déployé deux mises à jour majeures pour ses algorithmes. Les résultats ont été concluants, puisqu’en mai 2020, le trafic sur les sites pirates en provenance du moteur de recherche a baissé de 20%. C’est en tout cas ce que nous révèlent les différentes études de MUSO, entreprise britannique spécialisée dans la lutte contre le piratage.

La société note ainsi une baisse conséquente de l’activité entre décembre 2019 et 2020, en passant de 350 millions de visiteurs à 250 millions. De son côté, Google n’a pas officiellement confirmé que les mises à jour des algorithmes visaient en premier lieu les sites pirates. Cependant, les baisses de trafic ont justement eu lieu après le déploiement de ces deux patchs par Google.

L’administrateur d’un des plus gros sites de torrent a révélé à nos confrères du site Torrent Freak qu’il avait relevé une baisse du trafic de 35% sur son site, après la diffusion de deux mises à jour. Il y a quelques semaines seulement, Google a déployé un troisième patch dédié à ses algorithmes. Pour l’heure, il est encore trop tôt pour obtenir des données et pour savoir si cette nouvelle mise à jour a ralenti davantage le trafic sur les sites pirates, mais la firme américaine semble bien décidé à tuer ce type de sites.

Vous êtes du genre à télécharger sur les sites Torrent et vous voulez passer sous le radar d’HADOPI ? Le VPN Cyberghost propose actuellement une offre à 2 €/mois (avec 3 mois gratuits et 45 jours satisfait ou remboursé). Ce service propose même des serveurs ultra-rapides dédiés exclusivement au P2P…

 


Laisser un commentaire